DLRP Adventure

Le Monde Magique de Disneyland Resort Paris
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 "Mrs Commodore" [POTC, Norrington]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
momimu
Fan DLRP Adventure
avatar

Nombre de messages : 271
Date d'inscription : 13/11/2006

MessageSujet: Re: "Mrs Commodore" [POTC, Norrington]   Mer 25 Avr - 8:37


















20 FOIS BRAVO !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://momimu.skyblog.com/
Ludivine_la_fee_clochette
Fan DLRP Adventure
avatar

Nombre de messages : 818
Age : 26
Localisation : A tortuga avec Jacl Sparrow à boire du rhum!!!^^
Date d'inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Re: "Mrs Commodore" [POTC, Norrington]   Mer 25 Avr - 18:06

Pauvre petite Rosy qui n'a pas d'amie perruches!!! Sad Sad

En tout cas c'est toujours aussi mervielleux!!! Very Happy lol! flower sunny
Bravo Bravoi Bravo

cheers cheers sunny flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://minnielastar.skyblog.com
Gunner
Aventurier
avatar

Nombre de messages : 153
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: "Mrs Commodore" [POTC, Norrington]   Sam 28 Avr - 15:46

J'aime trop merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosetta Norrington
Fan DLRP Adventure
avatar

Nombre de messages : 370
Age : 38
Localisation : Dans les bras du Commodore
Date d'inscription : 03/07/2006

MessageSujet: Re: "Mrs Commodore" [POTC, Norrington]   Lun 30 Avr - 0:38

Merci à vous !! cheers



Le 22 avril

Il n’y aura pas de goûter pour Rosy. Je n’ai pas trouvé d’autres perruches. Mais ce n’est pas cela qui me bouleverse autant ce soir. James doit encore s’en aller. Il a reçu l’ordre de reprendre la mer. Il n’en sait pas plus ou tout du moins est-ce la seule chose qu’il peut me dire. Il doit partir demain. Il ne reviendra pas avant au moins deux mois. Je ne cesse de pleurer depuis que je le sais. J’ai peur. Peur qu’il ne soit pas là pour la naissance de notre bébé. J’ai tant besoin de lui ! Je vais être seule. C’est Lord Beckett qui a donné cet ordre, j’en suis sûre. Il veut me faire souffrir en me séparant de mon mari. J’ai beau me dire qu’il est du devoir de mon époux de prendre la mer, je suis tout de même persuadé que c’est là manigance pour nous séparer. J’arrête là d’écrire. C’est notre dernière nuit avant longtemps. Je vais aller me coucher entre ses bras. Je suis trop grosse pour qu’il couche avec moi, mais nous pouvons nous câliner une dernière fois avant longtemps. Quant à moi, je ne reprendrai l’écriture de ce Journal qu’à son retour, ou bien au moment de la naissance de mon bébé si cela se produit alors que James sera encore absent. Maintenant, je vais faire de mon mieux et prier de toutes mes forces pour me montrer courageuse au moment de son départ. Pour notre bébé. J’ai promis de ne pas pleurer.


Le 23 Avril

Il est parti. James est parti. Je n’ai pas dormi la nuit passée et pense ne pas dormir cette nuit non plus. Nous sommes restés blottis l’un contre l’autre à nous parler doucement. James me caressait, murmurait à mon oreille et posait ses mains sur mon ventre pour sentir le bébé. Il m’a demandée de le prénommer James ou Rosetta s’il était encore absent au moment de la naissance. Maintenant il faut que je sois courageuse. Mon bébé ressent ce que je ressens, je dois m’efforcer d’être comme si James était là, comme s’il avait tant de travail à Fort Charles qu’il ne peut rentrer pour un soir. Comme je l’ai dit, je ne reprendrai seulement l’écriture de ce Journal qu’au retour de James ou pour annoncer la naissance de mon enfant.


Retrouvez la suite des aventures de Mrs Commodore le 2 juin !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesrosesderosetta.aceboard.fr/?login=103736
Ludivine_la_fee_clochette
Fan DLRP Adventure
avatar

Nombre de messages : 818
Age : 26
Localisation : A tortuga avec Jacl Sparrow à boire du rhum!!!^^
Date d'inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Re: "Mrs Commodore" [POTC, Norrington]   Mer 16 Mai - 17:39

Méchante Lord Beckett Evil or Very Mad
Faire partir le Commodore alors que Rosetta est enceinte, c'est o-pas bien du tout!!!

Aussinon c'est toujours aussi génial ton histoire!!!!^^

Mais je devrais attendre beaucoup après le 2 juin parce que c'est les examens, j'essayerais de tenir jusqu'au 15!!!!^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://minnielastar.skyblog.com
Rosetta Norrington
Fan DLRP Adventure
avatar

Nombre de messages : 370
Age : 38
Localisation : Dans les bras du Commodore
Date d'inscription : 03/07/2006

MessageSujet: Re: "Mrs Commodore" [POTC, Norrington]   Dim 10 Juin - 0:33

Merci beaucoup, Ludivine ! sunny


Juin 1721



Le 2 juin

James est revenu ! Hooza ! Comme je suis contente ! Il est revenu avant la naissance du bébé ! J’ai tant prié pour qu’il en soit ainsi, pour qu’il puisse être auprès de nous lorsque le moment sera venu ! Je continue de prier dans ce sens, car je crains de Lord Beckett la fourberie. Le Lord serait bien capable de renvoyer en mer mon époux dans quelques jours, ce qui me ferait beaucoup de peine. Il faut que James reste auprès de nous jusqu’à la naissance, il le faut ! Il faut qu’il soit auprès de moi au moment de donner naissance ! Et s’il ne peut rester à mon chevet, qu’il soit au moins dans l’antichambre ! J’ai si peur qu’il reparte ! Mais laissons cela, réjouissons-nous pour le moment car James est revenu ! J’étais dans mon boudoir lorsque l’on vint me prévenir. J’ai tout laissé, mon ouvrage, mon châle qui a glissé de mes épaules, pour aller à sa rencontre. Je n’ai point couru car mon état ne le permet pas, mais j’ai laissé justement mes affaires pour ne point m’attarder. James est entré dans le grand salon en même temps que moi. Il m’a prise dans ses bras et m’a embrassée avant même de pouvoir dire quelque chose. Je suis ensuite allée chercher Rosy pour qu’il lui dise bonjour.


Le 3 juin

La nuit dernière, James m’a demandée de dormir avec lui dans la chambre commune. Il a longuement caressé mon ventre qu’il trouve très gros maintenant. Il a joué avec le bébé qui gigotait en moi avec vigueur. J’en suis à huit mois environ, la naissance est pour dans quelques semaines. Nous sommes très impatients tous deux. James est parti en mer au mois d’avril dernier, alors que j’en étais à six mois, voilà pourquoi il me trouve grosse maintenant. Il a été absent un mois et demi et, ainsi que je me l’étais promis, je n’ai point écrit dans ce Journal avant son retour. Que pourrais-je dire de ce mois et demi ? Il fut entrecoupé heureusement de visite de Lady Anne pour laquelle j’ai de plus en plus d’amitié. Lord Beckett m’a laissée en paix, peut-être parce que je suis grosse. J’ai vu aussi Mr Mercer puisqu’il accompagne toujours Lady Anne en visite. Je n’ai pas vu Mr Turner mais il est vrai que je n’avais point de travaux divers à lui confier. Pour ce qui est du peintre pour ma petite Rosy, je reconnais avoir profité de l’absence de mon époux pour lui ménager la surprise que j’ai déjà dite. Le portrait est terminé, il n’attend que d’être accroché dans son bureau. Ce n’est point encore fait car je n’ai pas encore su décider quel autre tableau allions-nous enlever pour lui céder la place.


Le 4 juin

C’est la première fois que j’écris mon Journal en pleine nuit ! Mais il y a une raison à cela : je viens de faire accrocher en cachette le portrait de Rosy dans le bureau de James ! Je me suis enfin décidée : j’ai fait enlever le tableau qui est très grand et qui fait face à son bureau pour que désormais il ne puisse voir que Rosy lorsqu’il travaille ! Je pourrais même commander une copie du portrait, pour son bureau de Fort Charles ! Nous verrons. Il me tarde demain de voir sa réaction ! J’espère qu’il ira dans son bureau, en revenant le soir ! J’étais toute nerveuse, tout à l’heure. Tout excitée en raison de la surprise que je prépare, et toute nerveuse aussi parce que j’avais peur que James n’arrive et nous surprenne comme si nous étions des voleurs. Je suis bien aise qu’il n’ait entendu aucun bruit et bien contente qu’il ne m’ait pas trouvée de nuit avec Mr Turner car il se serait peut-être posé des questions qui n’ont pas lieu d’être parce que je n’ai aucune attirance pour Mr Turner, aucune. Je laisse là mon Journal, il est temps de dormir. Il est déjà fort tard. J’espère que les domestiques n’ont pas vu Mr Turner entrer. Il est passé par une fenêtre que j’avais laissé ouverte dans mon boudoir exprès. Celle qu’il avait déjà emprunté en tant que voleur, lorsque Rosy l’a mordu – car je suis convaincue que c’était lui. Hi hi hi, je suis tout excitée, je n’arriverai jamais à m’endormir !


Le 5 juin

James a qualifié de « choc » le portrait de Rosy. Il est entré dans son bureau après le souper. Je pensais qu’il en serait ressorti tout aussi vite pour me dire combien il était heureux de la surprise que je lui avais ménagée mais il est resté deux heures à travailler avant de se rendre compte enfin que quelque chose avait changé. Il s’est installé à son bureau sans rien voir ! Enfin, quand il a vu, il est venu aussitôt me le dire. Je m’impatientais, je faisais les cent pas dans ma chambre en me demandant si j’allais devoir lui dire de lever la tête. J’ai cru qu’il n’était pas allé dans son bureau, qu’il avait confondu avec une autre pièce. Cela aurait pu arriver. Et soudain, il a levé les yeux et vu Rosy ! Une Rosy géante ! Il a beaucoup soupiré en m’en parlant, sans doute l’émotion, il se sera essoufflé à courir vers moi pour me remercier ! Il n’a d’ailleurs pas su trouver les mots, il était si ému ! Il m’a demandée ce que j’avais fait du tableau précédent et je lui ai expliqué que Mr Turner l’avait rangé dans les greniers. Maintenant, James sait que c’est Mr Turner qui a accroché le tableau, mais il a cru que c’était pendant la journée. Je ne l’ai pas détrompé, je pense qu’il n’aimerait pas savoir que Mr Turner est venu pendant la nuit. Maintenant que James a vu, j’ai emmené Rosy s’admirer, comme si je lui faisais visiter un cabinet de curiosités comme ceux où sont exposés les tableaux.


Le 6 juin

J’ai reçu une lettre de Samantha ! Comme je suis contente ! Une très longue lettre qui récompense l’attente tout aussi longue qu’il faut pour recevoir des nouvelles. Ma chère Samantha se porte bien, j’en suis enchantée ! Malheureusement, Mr Sparrow a repris la mer au moment où elle écrivait, j’espère qu’il est rentré à présent, mais peut-être est-il aussi reparti. Elle dit avec raison que nous avons cela en commun, cela est vrai : depuis ma dernière lettre, James aussi a repris la mer, puis il est revenu il y a quelques jours. Il nous faut être courageuses pour ces semaines, ces mois où nos époux sont loin de nous. Je ne suis pas tant à plaindre que cela, je puis me distraire en voyant Lady Anne, tandis que Samantha me dit qu’elle s’ennuie de ne point avoir d’amies hormis quelques dames de sa connaissance. Si seulement elle pouvait vivre ici, à Port Royal ! Voilà bien un rêve ! Je frémis à l’idée qu’elle vienne me rendre visite et se mette en danger ! Elle se ferait accompagner, et cette personne pourrait être reconnue ! Mais elle me promet de ne pas prendre de risque, de rester raisonnable. Je suis contente d’avoir des nouvelles de Mr Gibbs, de Mr Cotton et de son perroquet. J’aurais encore bien des choses à dire, mais je suis fatiguée. Mon bébé me donne des coups de pieds en tout heure du jour, mon dos me fait souffrir. Je vais m’allonger.


Le 7 juin

J’ai écrit à Samantha ! Je suis bien contente de l’avoir fait si vite, car je suis habituellement un peu paresseuse pour cela, sans doute parce que je trouve que j’écris mal. J’ai écrit cependant dès aujourd’hui pour que la lettre puisse arriver quelques jours plus vite que l’autre fois, et ainsi recevoir des nouvelles en retour en gagnant là aussi quelques précieux jours. Peut-être deux, peut-être trois seulement, mais dans plusieurs années ce sera un mois de gagné ! J’ai beaucoup parlé de mon bébé, j’espère que Samantha m’annoncera une heureuse nouvelle à son tour ! Je pense que, lorsque je recevrai sa prochaine lettre, mon bébé sera né depuis quelques temps et je le tiendrai dans mes bras. J’en suis à huit mois, ce sera pour juillet, ce qui est bientôt. Je suis impatiente et effrayée tout à la fois, mais c’est qu’il s’agit du premier. C’est une habitude à prendre et, lorsque je donnerai à James son dixième enfant, cela ira tout seul, sans doute même avant. J’explique tout cela à Samantha. Je lui parle également des boutons à têtes de perruche que j’ai offert à James pour son anniversaire, mais aussi du portrait. Pour ce qui est de Lord Beckett, elle sera rassurée d’apprendre qu’il ne m’ennuie plus. Je lui ai parlée aussi de Mr Turner que je soupçonne d’être un voleur.


Le 8 juin

La famille de Mr Mercer est arrivée à port Royal ! Voilà un grand événement ! Je ne l’ai pas encore vue, je connais juste la nouvelle parce que James me l’a dit tout à l’heure. « Ma chère épouse, un navire venu d’Angleterre est arrivé ce tantôt et j’ai vu Mr Mercer revenir du port avec une jeune femme et six enfants. Cela fait quelques temps déjà qu’il vient sur le port regarder qui descend des navires, il n’est point rentré bredouille cette fois. » Comme je suis contente ! J’espère bientôt faire la connaissance de Mrs Mercer et de ses enfants ! C’est merveilleux ! Je suis si contente que je ne trouve plus la force d’écrire ! J’ai d’ailleurs besoin de m’allonger, mon dos me fait affreusement mal, ainsi que mes reins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesrosesderosetta.aceboard.fr/?login=103736
Ludivine_la_fee_clochette
Fan DLRP Adventure
avatar

Nombre de messages : 818
Age : 26
Localisation : A tortuga avec Jacl Sparrow à boire du rhum!!!^^
Date d'inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Re: "Mrs Commodore" [POTC, Norrington]   Ven 15 Juin - 19:54

Quel bonheur de pouvoir lire la suite après des examens bien fatiguant!!!^^
C'est toujours aussi bien que d'habitude.
J'ai hâte de lire la suite
Bravo Bravo Bravo à toi cheers queen flower Reine des Histoires cheers queen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://minnielastar.skyblog.com
Rosetta Norrington
Fan DLRP Adventure
avatar

Nombre de messages : 370
Age : 38
Localisation : Dans les bras du Commodore
Date d'inscription : 03/07/2006

MessageSujet: Re: "Mrs Commodore" [POTC, Norrington]   Dim 17 Juin - 17:22

Merci beaucoup, Ludivine ! flower



Le 9 juin

La chaleur devient étouffante, m’en voici incommodée. Je l’ai toujours été depuis que nous vivons sur l’île de la Jamaïque, sans pouvoir m’y accoutumer vraiment tant cela est différent de Londres, mais je crois que j’en souffre un peu plus en raison de ma grossesse. Je respire pour deux, je dois prendre plus de souffle encore que d’ordinaire. Je voulais rendre visite à Mr Mercer pour faire la connaissance de sa famille mais j’en fus incapable, je n’ai pu sortir. Je suis restée à me reposer dans mon boudoir. Mes reins, mon dos me font souffrir, mon bébé est particulièrement agité en ce moment, ce qui fait dire à James que ce sera un fils, et un fils vigoureux. Il y a une telle satisfaction dans son regard lorsqu’il dit cela ! Je n’en écris pas plus aujourd’hui, je vais aller dormir. Quel ennui que de devoir s’allonger sous une moustiquaire tendue aux quatre coins du lit ! Il me semble étouffer plus encore !


Le 10 juin

Je me sens mieux aujourd’hui. Je ne suis pas sortie encore, mais je me sens mieux ce qui est bien. Je suis restée dans mon boudoir à me reposer, à lire, à jouer avec Rosy. J’espère pouvoir rendre visite demain à Mr Mercer et à sa famille, je voudrais tant faire la connaissance de sa femme et de ses enfants ! Je sais qu’ils sont très pauvres, je voudrais pouvoir les aider de mon mieux sans que cela les blesse. Fort heureusement, tout devrait aller mieux pour eux maintenant qu’ils sont à Port Royal. En tant que secrétaire de Lord Beckett, je pense que Mr Mercer peut faire vivre sa famille tout à faire décemment et correctement. Cela devait être bien difficile de leur faire parvenir un peu d’argent en Angleterre, mais maintenant qu’ils sont là tout ira bien. Je voudrais les aider quand même car il doit, pour le moment, leur manquer beaucoup de choses. Je suis curieuse aussi de voir comment est Mr Mercer avec sa famille, s’il est froid et sévère comme avec Lord Beckett ou bizarre comme avec moi, ou encore neutre comme avec Lady Anne. Je trouve que ce doit être très intéressant d’être une souris pour voir ce qu’il se passe une fois que les gens ne sont plus observés. Si une souris venait nous regarder, James et moi, lorsque nous sommes dans la chambre commune, il y aurait de quoi rougir tant James sait se montrer inventif et imaginer toutes sortes de choses, des idées que jamais je n’aurais pu avoir et qui me font moi-même rougir du seul fait d’y penser. Arrêtons-là, je vais me coucher avant de risquer d’en dire plus et d’être tentée de conter ce qu’il me fit la dernière fois, lorsque mon état me permettait encore cette gymnastique.


Le 11 juin

La famille de Mr Mercer m’est enfin connue ! J’ai vu sa femme, j’ai vu ses enfants ! Comme je suis contente ! Je me suis rendue à Fort Charles à l’heure du déjeuner pour voir mon époux qui s’est montré surpris et heureux de me voir alors que j’étais si fatiguée et incommodée ces derniers jours par les effets conjuguée de la chaleur et de ma grossesse. Nous n’avons cependant point fait de promenade sur les remparts car cela m’aurait épuisée. Je ne me déplace presque plus, je peux à peine marcher. Je ne sais que monter en carrosse, soutenue par plusieurs esclaves, en descendre de même, puis attendre que mon époux descende de son bureau pour me rejoindre dans les grandes salles voûtées du Fort, en bas. C’est de la même manière qu’on me mena jusqu’aux bureaux de la Compagnie des Indes où l’on m’a dit que se trouvait Mr Mercer. Il n’était point, en effet, auprès de Lord Beckett comme tout bon secrétaire en raison d’une colique qu’avait le Lord aujourd’hui et qui le maintenant dans son lit. Mr Mercer a été ravi de me voir ! Il a immédiatement laissé ses occupations qui consistaient à marcher dans le dos de tous les gens qui travaillaient dans les bureaux pour les surveiller. Il a indiqué à mon cocher comment rejoindre la petite maison qu’on lui a donné maintenant que sa famille est arrivée à Port Royal. Une fois arrivé, il m’a présentée à sa femme et à ses enfants. Je raconterai tout cela demain, je suis épuisée pour en dire plus.


Le 12 juin

Je reviens sur ce que je contais hier. Pour ce qui est d’aujourd’hui, je n’ai rien fait d’autre que me reposer, me reposer et me reposer encore. J’en ai bien besoin. Le Dr Firth me le recommande. Il veut que je dorme le plus possible et ce plusieurs fois. La sieste est une habitude sous les tropiques, elle ne suffit donc pas. Il veut que je dorme un tout petit peu aussi en fin de matinée et avant le souper. Or, donc, pour en revenir à hier, Mr Mercer m’a présentée à son épouse. Pauvre Mrs Mercer, elle est aveugle et maigre. Elle peut désormais manger à sa faim, mais ne retrouvera pas la vue pour autant. Elle est très jolie malgré ses joues creuses et son teint pâle. Elle est petite comme moi, et très brune aussi. Elle est timide comme moi. Elle me ressemble sur bien des points. Voilà sans doute la raison qui fait que Mr Mercer a toujours aimé rechercher ma compagnie. Elle s’appelle, je m’appelle Rosetta. Cela est presque pareil. « Rosetta » signifie « petite rose ». Elle est un plus âgée que moi. Elle est devenue toute rouge lorsque son mari lui a dit que la dame qui venait la voir était « Lady Rosetta Norrington, épouse de Mr le Commodore Norrington, commandant la marine royale à Port Royal ». Ce fut une bien longue introduction, je ne demandais pas cela mais Mr Mercer me présenta ainsi. Il s’est précipité pour m’offrir une chaise, disant qu’elle était solide. Mrs Mercer aura pensé que j’étais bien en chaire, mais j’ai dit, en voyant les six petits m’observer timidement du fond de la pièce, que je suis enceinte de huit mois et ne peux donc guère me déplacer. Pour cette même raison, je suis fatiguée ce soir et continuerai donc demain à écrire.


Le 13 juin

La journée fut tout aussi paisible que celle d’hier, aussi puis-je sans regret continuer à parler de l’autre jour. Or, donc, lorsque Mrs Mercer sut que j’étais enceinte de huis mois, je la vis sourire si bien que l’on aurait pu lire la joie dans ses pauvres yeux fixes. Mr Mercer m’a demandée si je permettrais à sa femme de toucher mon ventre. Elle n’osait pas le demander mais semblait, en effet, en avoir très envie. Je le lui ai permis, bien sûr. Mrs Mercer a posé ses mains sur mon ventre, guidée par moi, la voyant tendre ses mains sans savoir où les poser. Mr Mercer appela ensuite ses enfants et leur demanda de me saluer. Je vis alors ses quatre filles firent la révérence et ses deux fils s’incliner timidement. Ils sont adorables. Il m’était bien triste que de les voir dans des habits rapiécés. L’aîné des enfants se prénomme Robert comme son père, il a douze ans. Vient ensuite Anne, dix ans, les jumelles Amanda et Caroline, neuf ans, Holly, six ans et Peter, quatre ans. De tous, la petite Holly me semble la plus timide, elle se tenait cachée derrière les autres. Elle a le même âge que le jeune Cutler Beckett qui est si polisson. Je suis contente qu’ils ne jouent point ensemble car, assurément, le jeune Cutler serait tenté de faire quelque sottise qui pourrait consister à lui tirer les cheveux. Pauvre petite Holly, elle est si mignonne ! Je me fâcherais beaucoup si je voyais le jeune Cutler être méchant avec elle ou avec ses sœurs et ses frères.


Le 14 juin

J’ai reçu aujourd’hui la visite de Lady Anne, ce qui m’a enchantée car cela faisait un petit moment que je ne l’avais point vue. Je me suis enquise de sa santé ; elle se porte bien, ce qui est heureux. Elle m’a parlée de Rose Mercer et de ses enfants ! Lady Anne leur a rendus visite, elle aussi. Elle le désirait et Mr Mercer l’en pressait aussi. Elle m’a dit n’avoir jamais vu Mr Mercer aussi bavard que depuis que sa famille est arrivée ! Qu’il ne se montre habituellement exubérant qu’avec moi, alors que maintenant il l’est aussi avec Lady Anne. J’ai rougi, je ne savais pas que cela se voyait, cette exubérance avec moi. Lorsque Mr Mercer vient me voir seul, il est ainsi en effet, mais lorsqu’il ne fait qu’accompagner Lady Anne, il se rend aux cuisines si bien que j’ignore comment Lady Anne le sait exubérant avec moi. Je n’ai pas osé le lui demander. Pour ce qui est de Rose et de sa famille, Lady Anne a la même impression que moi : une épouse et des enfants charmants qui ont connu des infortunes. Je ne lui ai pas dit que j’imaginais son fils Cutler jouer des tours à la petite Holly, mais Lady Anne l’a peut-être pensé elle-même !


Le 15 juin

Il m’est venu une idée : je dispose d’économies dont je ne fais pas grand-chose puisque mon époux se charge de tout. Je pourrais pourvoir à tous ce qui fait défaut aux Mercer dans leur nouvelle maison. Je voudrais qu’ils aient les couvertures les douillettes pour l’hiver, les chaises les plus jolies, de bons habits non rapiécés. Je voudrais que les enfants aient quelques jouets. Je pense qu’ils n’en ont pas ou très peu. Je voudrais qu’ils aient tout ce qu’il leur faut mais j’ai peur aussi que mon intervention les blesse. Comment faire, comment donc ? Je demanderai conseil Lady Anne. Il est vrai qu’il est plus aisé d’être charitable avec des inconnus qui ne savent pas de qui ils reçoivent ce qu’on leur donne. Je demanderai aussi conseil à mon mari. J’espère qu’il ne me refusera point de les aider si je me sers de mes propres économies, sur ce qu’il me donne pour mes menus plaisirs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesrosesderosetta.aceboard.fr/?login=103736
Rosetta Norrington
Fan DLRP Adventure
avatar

Nombre de messages : 370
Age : 38
Localisation : Dans les bras du Commodore
Date d'inscription : 03/07/2006

MessageSujet: Re: "Mrs Commodore" [POTC, Norrington]   Ven 29 Juin - 0:37

Le 16 juin

Il ne m’a pas été possible de sortir, aujourd’hui. Je n’ai pas été bien et suis donc restée à me reposer. Le docteur Firth me le recommande ainsi que mon époux. J’ai dormi tant que j’ai pu, réveillée cependant bien souvent par les coups de pied de mon bébé qui était aujourd’hui particulièrement agité. Je me porte cependant mieux maintenant, signe que le repos que j’ai pris ne fut point vain même si morcelé. Je suis restée au lit plus tard que d’ordinaire ce matin et me suis couchée à nouveau après le dîner de midi, puis une fois encore après avoir pris une collation à l’heure du thé. J’espère maintenant bien dormir cette nuit. M’allonger me fera le plus grand bien. J’ai beaucoup de peine à rester debout ou assise, désormais. Mon dos me fait souffrir, de même que mes reins. Mon ventre et ma poitrine tirent. J’espère que ma petite Rosy ne m’en voudra pas de ne pas m’être beaucoup occupée d’elle. J’ai joué avec elle autant que j’ai pu, mais bien sûr cela n’était point possible lorsque je dormais. Je lui ai dis plusieurs fois que j’attendais un petit frère ou une petite sœur mais jamais en présence de James car mon mari me l’a défendue. Il m’a bien dit que je n’attendais pas « un petit volatile » mais un enfant, « un petit d’homme ». Je sais cela, me prendrait-il pour une idiote ? Je suis très surprise.


Le 17 juin

Je me porte mieux aujourd’hui. J’ai bien dormi la nuit passée, ce qui explique sans doute ce mieux. Je ne suis cependant pas sortie, cela vaut mieux. Je crois que je ne le pourrai plus, de toute façon, pas avant mes relevailles désormais. Bien entendu, lors de mes dernières sorties, il ne s’agissait que de promenades en carrosse en recevant de l’aide pour faire seulement quelques pas. Cela fait quelques temps déjà que je ne marche plus. Je continue de faire quelques pas dans la maison, mais guère. Je vais de mon lit au cabinet de toilette, à mon boudoir, à la salle à manger. Je n’en fais pas plus. Je ne vais plus dans le jardin, je me contente de humer le parfum des fleurs des fenêtres. Je suis très émue à l’idée que la prochaine promenade que je ferai sera pour promener mon bébé. Je voudrais le promener moi-même et ne pas le laisser à sa nourrice. Je me porte mieux mais n’en suis pas moins fatiguée. Cela est bien normal. Je vais me coucher tout de suite. Je vais sonner pour que l’on m’aide à me mettre au lit. Je suis maintenant trop grosse pour me coucher toute seule.


Le 18 juin

J’ai envoyé à Lady Beckett un billet la priant de me donner des nouvelles de Mrs Mercer si elle avait l’occasion d’aller la voir, et lui demandant de ses nouvelles également par la même occasion. Mon amie me manque. Mes deux amies, devrais-je dire, car je voudrais que Mrs Mercer soit aussi mon amie. Je sais qu’elles comprendront que je ne peux me déplacer, désormais, puisqu’elles sont mères toutes les deux. Après mes relevailles, lorsque je pourrai aller au-delà du jardin, je ferai ma première visite à Lady Beckett parce que je la connais depuis plus longtemps, la deuxième à Mrs Mercer et à ses enfants, et la troisième à Mr Turner. Je le connais depuis plus longtemps que Lady Beckett mais je pense que Mr Turner mérite la troisième place et non la première puisque c’est un voleur.


Je reprends l’écriture. Je me suis arrêtée quelques minutes, entendant les pas de mon époux se diriger vers moi. J’ai eu tout juste le temps de mettre un point après le mot « voleur » que James était près de moi. Il me recommande de me coucher tout de suite. Je lui obéis. Je laisse là mon Journal. Juste un dernier mot pour dire que c’est demain mon jour de naissance, le premier depuis que je suis mariée, et que j’ai hâte de voir ce que James va m’offrir !


Le 19 juin

C’était donc aujourd’hui mon jour de naissance ! J’ai vingt ans tout juste, aujourd’hui, depuis ce matin ! James a, quant à lui, trente et un ans depuis le premier jour de mars dernier. Il était assis à mon chevet lorsque je me suis réveillée. Il me souriait et m’a présentée ses vœux dès qu’il vit que j’étais éveillée. Il s’est montré fort tendre avec moi, il m’a embrassée puis s’est glissé sous les draps pour me câliner doucement. Il était en robe de chambre, cela lui va si bien ! J’aime beaucoup lorsqu’il porte une robe de chambre sur ses longs caleçons en gros coton des îles rugueux ! Il avait sa perruque, bien entendu. C’est la première chose qu’il met en se levant ! Lorsque nous dormons dans la chambre commune, je le vois sans perruque puisqu’il l’enlève pour dormir, mais il s’empresse de la reposer sur sa tête avant même de mettre sa robe de chambre, ce qui me fait le voir tout nu mais en perruque pendant un bref instant. Je trouve cela très joli, cela renforce son autoritaire charisme. Il est ainsi la puissance incarnée. James est sévèrement impressionnant. La chambre commune me manque.


Le 20 juin

J’étais hier si émue, pensant à James nu sous sa perruque, que je me suis détournée toute seule de ce que je voulais conter dans mon Journal ! James n’a point donné de souper en l’honneur de mon anniversaire. Il m’a expliquée que cela ne ferait que me fatiguer, qu’il valait mieux attendre mes relevailles et donner un seul souper, en l’honneur du bébé et pour moi. En lieu et place, il m’a fait don d’une grande boîte de friandises dont il m’a recommandée tout de même la modération, puis il m’a fait présent d’un très bel éventail. Je voudrais en écrire plus, mais je suis très lasse. J’arrête là, je vais sonner pour que l’on m’aide à me coucher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesrosesderosetta.aceboard.fr/?login=103736
momimu
Fan DLRP Adventure
avatar

Nombre de messages : 271
Date d'inscription : 13/11/2006

MessageSujet: Re: "Mrs Commodore" [POTC, Norrington]   Ven 29 Juin - 15:09

cheers cheers cheers cheers Bravo cheers cheers cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://momimu.skyblog.com/
Gunner
Aventurier
avatar

Nombre de messages : 153
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: "Mrs Commodore" [POTC, Norrington]   Sam 30 Juin - 12:30

tj aussi bien ton histoire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ludivine_la_fee_clochette
Fan DLRP Adventure
avatar

Nombre de messages : 818
Age : 26
Localisation : A tortuga avec Jacl Sparrow à boire du rhum!!!^^
Date d'inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Re: "Mrs Commodore" [POTC, Norrington]   Dim 1 Juil - 12:42

Il ne reste plus beaucoup de temps avant que le bébé ne naisse, je voudrais déjà savoir si se sera uun petit graçon ou une petite fille^^
En tout cas c'est toujours aussi bien!!!
Bravo, continue comme ça. cheers Very Happy queen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://minnielastar.skyblog.com
Rosetta Norrington
Fan DLRP Adventure
avatar

Nombre de messages : 370
Age : 38
Localisation : Dans les bras du Commodore
Date d'inscription : 03/07/2006

MessageSujet: Re: "Mrs Commodore" [POTC, Norrington]   Lun 2 Juil - 0:07

Merci à vous !!!! cheers

Ludivine_la_fee_clochette a écrit:
Il ne reste plus beaucoup de temps avant que le bébé ne naisse, je voudrais déjà savoir si se sera uun petit graçon ou une petite fille^^

Hi hi hi, tu le sauras bientôt ! Wink


Le 28 juin

Je n’ai pas trouvé la force d’écrire la semaine passée. Je suis très fatiguée, je crois bien que « épuisée » serait plus adéquat encore. La chaleur m’incommode. Mon dos, mes reins, ma poitrine me font mal. Je ne dors pas bien. La chaleur est oppressante. Juste quelques lignes ce soir pour confier à mon Journal un événement de grande importance : j’ai perdu le bouchon muqueux ! Je ne savais pas ce que c’était, je ne savais pas que j’allais perdre quelque chose, aussi ai-je eu une peur épouvantable en sentant quelque chose. Ma servante m’a tout de suite rassurée quand elle a vu. Elle est mère, elle connaît cela. Elle m’a dit que c’était tout à fait normal, que cela signifie que je vais accoucher très bientôt. Le docteur est venu peu après et a confirmé cela. Ma servante était furieuse après lui parce qu’il ne m’avait pas prévenue. S’il l’avait fait, je n’aurais pas eu cette peur horrible. Je le saurai pour les prochaines grossesses. Le docteur Firth a laissé dire et n’a point répondu. Il m’a expliquée que cela se nommait le bouchon muqueux et que le bébé naîtrait avant dix jours.


Le 29 juin

Je continue bien sûr d’être épuisée. Cela est normal et le climat n’arrange rien. Je suis en même temps tout excitée, car l’instant où je tiendrai enfin mon bébé dans mes bras est tout proche ! Lorsque le bouchon muqueux s’en va, la naissance peut avoir lieu dès le lendemain ou bien plus tard mais pas au-delà d’une dizaine de jours. Il va naître début juillet ! Je ne marche plus, je reste allongée. Je m’assois pour manger et pour écrire comme je le fais en ce moment, rien de plus. J’ai fait placer le perchoir de ma petite Rosy près de mon lit pour toujours l’avoir auprès de moi. James vient me voir souvent. Il s’assoit à mon chevet, prend ma main et la caresse doucement, ou bien mon ventre. Je suis très grosse, mon ventre est rebondi comme jamais je ne l’aurais imaginé. Mon bébé me donne des coups de pied très forts, signe d’une excellente vitalité. James est persuadé que c’est un garçon.


Le 30 juin

Je vais bientôt être saignée. Cela se fait comment l’accouchement est proche. Je n’aime point cela du tout, mais le docteur Firth y tient. Je ne comprends pas comment enlever du sang peut faire du bien. Enfin c’est ainsi. Il viendra demain. Je redoute toujours les saignées, cela fait mal. De plus, je me sens si faible et si fatiguée que je crains de m’évanouir tout de suite. Il ne me restera plus beaucoup de forces. J’espère qu’il se passera quelques jours avant l’accouchement, pour que je me remette et reprenne des forces pour cela. Pour l’heure, je vais me coucher tout de suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesrosesderosetta.aceboard.fr/?login=103736
Ludivine_la_fee_clochette
Fan DLRP Adventure
avatar

Nombre de messages : 818
Age : 26
Localisation : A tortuga avec Jacl Sparrow à boire du rhum!!!^^
Date d'inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Re: "Mrs Commodore" [POTC, Norrington]   Lun 2 Juil - 18:40

Oh lala petit bébé va arriver bientôt^^
J'attends avec impatience la suite!!
Bravo encore des milliards et des millairds de fois!!!! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://minnielastar.skyblog.com
Rosetta Norrington
Fan DLRP Adventure
avatar

Nombre de messages : 370
Age : 38
Localisation : Dans les bras du Commodore
Date d'inscription : 03/07/2006

MessageSujet: Re: "Mrs Commodore" [POTC, Norrington]   Mar 3 Juil - 0:21

Merci, Ludivine ! sunny La suite arrive déjà !! flower Par contre, il faudra attendre un bon moment pour la suite, maintenant, lol, Mrs Commodore va devoir se remettre de ses couches, d'abord ! lol!


Juillet 1721



Le 1er juillet

James m’a demandée de ne pas écrire plus de trois lignes désormais. Je ne vais donc pas être bien bavarde d’ici l’accouchement ! Je croyais recevoir le docteur aujourd’hui pour être saignée mais je me suis trompée : c’est demain qu’il viendra. Je me suis donnée des frayeurs pour rien et je vais encore en avoir pour demain. J’arrête là, j’ai dépassé le nombre de lignes que mon époux me permet.


Le 2 juillet

Le docteur Firth est effectivement venu aujourd’hui pour me saigner. Je n’ai point perdu connaissance comme je le craignais mais j’ai été mal tout le reste du jour. Je me sens mieux maintenant, j’ai pu manger. Mon bras me fait mal. Il a pris garde à ne point me prendre trop de sang mais la seule incision est douloureuse, même s’il ne fait point de tour avec la lancette pour l’élargir un peu. Je n’ai plus aucune force dans ce bras-là.


Le 3 juillet

Je suis épuisée. J’attends d’un jour à l’autre les premières douleurs, les contractions. J’ai peur, mais je suis tellement impatiente ! Mon bébé, mon tout petit ! Tu es dors et déjà le plus bel enfant du monde. Je le sais, je te vois depuis des mois. Je te vois avec mon cœur avant de te voir avec mes yeux. Le cœur d’une mère est plus sûr que les yeux les plus perçants.


Le 4 juillet


Les contractions ne sont pas encore arrivées mais il n’est pas encore minuit, elles peuvent subvenir aujourd’hui encore. Je suis tout excitée, je sens que le grand moment est très proche ! James s’amuse de ma fébrilité, mais il est aussi nerveux que moi ! Je le vois bien ! Il rechigne à se rendre au Fort, je sais bien pourquoi : il craint ne pas être là au moment où cela commencera. Il ne le dit point, mais je l’ai très bien compris ! James veut être auprès de moi lorsque j’aurais les premières contractions.



Nous avons le plaisir de vous annoncer la naissance, le 5 juillet 1721, du petit James Norrington deuxième du nom ! La mère et l’enfant se portent très bien et le Commodore Norrington est très, très, très content !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesrosesderosetta.aceboard.fr/?login=103736
Ludivine_la_fee_clochette
Fan DLRP Adventure
avatar

Nombre de messages : 818
Age : 26
Localisation : A tortuga avec Jacl Sparrow à boire du rhum!!!^^
Date d'inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Re: "Mrs Commodore" [POTC, Norrington]   Mar 3 Juil - 12:49

Un petit garçon!!! cheers

Bravo pour cette suite!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://minnielastar.skyblog.com
Rosetta Norrington
Fan DLRP Adventure
avatar

Nombre de messages : 370
Age : 38
Localisation : Dans les bras du Commodore
Date d'inscription : 03/07/2006

MessageSujet: Re: "Mrs Commodore" [POTC, Norrington]   Mar 3 Juil - 18:36

Ludivine_la_fee_clochette a écrit:
Un petit garçon!!! cheers

Bravo pour cette suite!!!

Merci beaucoup ! flower Le Commodore est raviiii !!!! cheers

La suite à la fin du mois, maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesrosesderosetta.aceboard.fr/?login=103736
Rosetta Norrington
Fan DLRP Adventure
avatar

Nombre de messages : 370
Age : 38
Localisation : Dans les bras du Commodore
Date d'inscription : 03/07/2006

MessageSujet: Re: "Mrs Commodore" [POTC, Norrington]   Mer 1 Aoû - 12:44

Le 27 juillet

Je reprends l’écriture de mon Journal après plusieurs semaines. Il m’aurait été possible de le faire depuis quelques jours déjà, mais je me suis trouvée bien trop occupée pour cela ! Il me semble que je pourrais maintenant rester encore des mois sans écrire, mais je ne puis résister au bonheur qui est le mien de confier à ces pages la félicité dans laquelle je suis depuis la naissance de mon bébé ! Renoncer à ce Journal, parce que j’y ai parfois confié des moments de tristesse, mais non, ne pas y renoncer, parce qu’au contraire je n’écrivais plus dans ces moments-là, lorsque James était en mer. Je vais donc au contraire reprendre l’écriture plus que jamais, pour y confier mon bonheur de chaque instant à être mère, à tenir enfin mon bébé dans mes bras !

Mon fils est né le cinquième jour de ce mois. Peu après que j’eus laissé mon Journal, en vérité, je ressentis les premières contractions. Je passerai sur les détails, mais ce fut très long et je ne pensais pas que cela puisse être aussi douloureux. J’avais raison d’avoir peur, mais ce sont des souffrances que l’on supporte bien volontiers puisqu’elles apportent une bien belle récompense ! Mon époux a prénommé mon petit garçon James, comme lui. Il est le plus heureux des hommes depuis que notre fils est né ! Il parle déjà de l’école navale de Greenwich où il ira quand il aura quinze ans !

Cela me fait sourire, nous avons encore le temps. Je veux d’abord profiter de mon petit garçon, je veux m’occuper de lui moi-même dans la mesure du possible. James ne veut ni que je l’allaite ni que je le change, mais il me permet d’avoir le berceau auprès de mon lit et d’être avec lui tout le temps que je le veux.


Le 28 juillet

Je ne sais par où commencer. J’ai l’impression de ne plus savoir tenir un Journal ! Mon bébé me comble de joie, il est si joli, si gentil ! Il ressemble à son père, il a ses yeux, ses traits. Monsieur l’Amiral sera ravi lorsqu’il aura reçu la lettre que son fils lui a envoyé pour lui annoncer la nouvelle ! Je ne sais s’il viendra voir son petit-fils ou s’il faudra que nous allions à Londres. J’aimerais mieux rester ici où je peux recevoir des lettres de mon amie Samantha, sans oublier que Rosy n’est point accoutumée au climat d’Angleterre. Hi hi hi, Rosy ! Elle a un petit frère, maintenant ! J’ai bien conscience que mon petit James n’est point un perroquet mais c’est quand même son petit frère ! Bien sûr, mon mari n’est point d’accord mais il n’est pas encore l’ami des oiseaux. Il a soupiré et m’a dit « Madame, vous délirez ! » Cela ne fait rien : je sais que Rosy est notre fille aînée et que James est son petit frère ! Que mon époux n’ait point peur, cela ne changera rien à l’ordre de succession, c’est tout de même James l’héritier, bien entendu !


Le 29 juillet

Les jours sont passés si vite depuis la naissance de James ! Quel bonheur que de l’avoir tout près de moi, dans son berceau ! Mon cœur se serre lorsque je l’entends crier la nuit. Il est près de mon lit, cela me réveille. James ne veut pas que je l’allaite moi-même parce que cela ne se fait pas chez les dames de condition. Je suis donc obligée d’appeler la nourrice pour qu’elle fasse ce que je pourrais très bien faire moi-même. C’est comme les petites jambes et les petits pieds de James : il serait si bien s’il pouvait les agiter ! Mais non, il faut qu’il soit emmailloté ! J’espère que cette coutume ne se fera plus, je suis sûre que c’est très inconfortable d’être emmailloté de la sorte. Rosy a eu de la chance de pouvoir agiter ses petites pattes dès sa naissance ! Mais en fait, je n’en sais rien, car elle était déjà née lorsque le Lieutenant Gillette me l’a donnée. Je voulais faire placer Rosy de l’autre côté de mon lit mais James n’a pas voulu parce qu’elle peut réveiller le bébé lorsqu’il lui prend de pousser des cris. La pauvre Rosy est donc restée dans mon boudoir, mais on me l’a parfois amenée pour que je puisse la voir lorsque je ne pouvais pas me lever. Depuis que je peux me lever et marcher à nouveau, c’est moi qui vais la voir.


Le 30 juillet

Je suis restée alitée pendant deux semaines après l’accouchement. Il a été très long et difficile, pourtant jamais le Dr Firth n’a paru inquiet. Il a dit que c’était très bien que je ne me sois pas évanouie parce que cela lui avait évité de me saigner au pied, ce qui m’aurait épuisée davantage encore. J’en suis contente, en effet. Je regrette seulement que James n’ait pas pu rester auprès de moi. J’aurais tant voulu qu’il soit près de moi pour me soutenir ! Mais le docteur n’a pas voulu de lui, il lui a dit d’attendre dans mon boudoir. James a donc passé toute la nuit, toute la matinée à attendre aux côtés de Rosy ! Ce devait être très drôle et cela m’aurait plu de voir cela ! Ils devaient être très mignons, tous les deux ! Il m’a dit que Rosy n’avait presque pas dormi ! Elle était inquiète pour Maman, ma puce ! Il a dit qu’elle lui « avait joué la sérénade » toute la nuit, c’est-à-dire qu’elle sautillait sur son perchoir en faisant « Couak ! Couak ! » Je ne l’ai pas entendue, mais sans doute parce que je criais trop fort de mon côté, dans ma chambre. Maintenant, Rosy sait dire « bébé », c’est le nouveau mot que je lui ai appris.


Le 31 juillet

J’ai écrit aujourd’hui à mon amie Samantha, pour lui annoncer la naissance de mon bébé qui aura un mois dans quelques jours ! Je pense qu’elle sera aussi ravie que moi, elle me parlait de lui dans ses lettres ! Si seulement nos lettres pouvaient mettre moins de temps à nous parvenir !

Mon petit garçon se porte à merveille, de même que sa grande sœur Rosy ! James est un très beau bébé, tout rose, tout potelé ! Mes amies sont venues le voir et ont toutes dit pareil, elles se sont extasiées et n’ont eu que compliment pour lui et pour moi. Pauvre Mrs Mercer, j’aurais tant voulu qu’elle le voie. Elle est venue tout de même, parce que je sais qu’elle aime les enfants et qu’elle serait peut-être contente de le prendre dans ses bras. Lady Anne le lui a confié quelques minutes. La pauvre Mrs Mercer en pleurait de joie. J’espère qu’il n’a pas été trop douloureux pour elle d’entendre Lady Anne s’extasier devant ce qu’elle ne pouvait voir avec ses yeux. Lady Anne lui a décrit mon bébé en détail, elle est très gentille. Mrs Mercer était tout intimidée à l’idée de venir chez moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesrosesderosetta.aceboard.fr/?login=103736
momimu
Fan DLRP Adventure
avatar

Nombre de messages : 271
Date d'inscription : 13/11/2006

MessageSujet: Re: "Mrs Commodore" [POTC, Norrington]   Mer 1 Aoû - 18:13

Bravo com d'hab lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://momimu.skyblog.com/
Ludivine_la_fee_clochette
Fan DLRP Adventure
avatar

Nombre de messages : 818
Age : 26
Localisation : A tortuga avec Jacl Sparrow à boire du rhum!!!^^
Date d'inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Re: "Mrs Commodore" [POTC, Norrington]   Ven 3 Aoû - 19:10

cheers cheers Génial, un petit Jams Junior^^
C'est toujours merveilleux de pouvoir te lire!!!
queen flower Bravo Rosetta queen flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://minnielastar.skyblog.com
Rosetta Norrington
Fan DLRP Adventure
avatar

Nombre de messages : 370
Age : 38
Localisation : Dans les bras du Commodore
Date d'inscription : 03/07/2006

MessageSujet: Re: "Mrs Commodore" [POTC, Norrington]   Lun 6 Aoû - 12:43

Merci à vous, Momimu et Ludivine ! cheers flower




Août 1721



Le 1er août

Je suis enchantée de la lettre que j’ai écrite hier pour mon amie Samantha ! Non qu’elle soit d’un style remarquable, mais parce qu’elle a pour but de lui montrer combien la naissance de mon enfant me comble de la joie la plus parfaite qui soit ! J’espère avoir réussi, je ne sais si j’écris assez bien pour cela, pour que je puisse exprimer comme je le voudrais ce que je ressens. Je voudrais que Samantha l’ait déjà entre les mains, je voudrais la voir quand elle la lira ! Quel dommage que nous soyons si éloignées l’une de l’autre ! J’étais si contente lorsque Lady Anne et Mrs Mercer vinrent voir mon fils pour la première fois ! Mais c’est ainsi, il est déjà bien que Samantha et moi puissions nous écrire. Je prie pour qu’il en soit toujours ainsi, que nous ne soyons point privées de cette correspondance. Je voudrais que Lady Anne et Mrs Mercer soient au courant, pour leur faire connaître et aimer mon amie, mais il ne le faut point. Lord Becket ou Mr Mercer pourraient l’apprendre aussi et ce serait affreux. Je laisse là mon Journal, James crie. La nourrice vient le prendre mais je veux être assise près d’elle pendant la tétée au lieu de leur tourner le dos et de continuer à écrire.


Le 2 août

J’ai promené mon bébé dans les jardins de notre maison moi-même ! J’en suis bien contente ! James l’a permis, je n’ai point attendu pour en profiter ! L’une de mes servantes promenaient Rosy à côté de moi, c’était charmant ! Ma petite Rosy a un regard si attachant ! Je voudrais rendre visite à Mrs Mercer demain. James me l’a permis aussi ; Ce serait ma première sortie hors de notre maison et de nos jardins si je vais effectivement voir Mrs Mercer au lieu de rester à paresser ici. Je serais contente de revoir ses petits, ils sont si mignons ! Je n’ose point dire cela devant Lady Anne, elle serait triste que je n’en dise point autant de son fils, mais il est vrai que le petit Cutler est assez turbulent. Je me rends compte, en revanche, que j’ai oublié de demander la permission d’emmener mon petit James avec moi. Je pense cependant que mon époux m’opposera un refus, James est sans doute bien trop petit pour être emmené en calèche jusque dans Port Royal.


Le 3 août

J’ai rendu visite à Mrs Mercer, aujourd’hui ! Comme je suis contente ! Bien sûr, ainsi que je m’y attendais, je n’ai pas été autorisée à emmener mon bébé avec moi mais cela ne fait rien, Mrs Mercer peut le prendre dans ses bras quand Lady Anne l’emmène avec elle pour me rendre visite, et j’inviterai les petits de Mrs Mercer à venir le voir. Je ne sais toujours pas comment faire pour ce qui est du petit Cutler : ne point l’inviter serait triste pour Lady Anne, mais il est parfois vilain, comme il l’a été aujourd’hui. Le petit Cutler, en effet, était chez les Mercer quand j’y suis arrivée. Lady Anne l’avait emmené avec elle pour lui montrer qu’il ne faut point être méprisant envers « les petits pauvres » comme il appelle les enfants Mercer. Le petit Cutler faisait la tête et ne disait rien. Il m’a à peine répondue quand je l’ai salué. Lady Anne était très confuse et commençait à douter de son idée de l’emmener avec elle, ainsi qu’elle me le dit. Les petits Mercer l’observaient de loin, intimidés et seule Lady Anne parlait.
Puis, soudain, le petit Cutler s’est approché de la petite Holly, l’une des filles de Mrs Mercer, et lui a tiré les cheveux ! La pauvre petite a poussé des cris stridents et s’est mise à pleurer. Cela n’a pas arrêté le fils de Lord Becket qui, lui, riait tant qu’il pouvait jusqu’à ce que Lady Anne, remise de sa stupeur, se lève et lui ordonne de se taire et de présenter des excuses. Je raconterai la suite demain, mon bébé a faim.


Le 4 août

J’ai donc à raconter la suite de ce que je disais hier. Le petit Cutler, donc, a tiré les cheveux de la petite Holly ! Mrs Mercer a immédiatement reconnu la voix de sa petite fille qui criait, geignait et pleurait, et a demandé aussitôt ce qui lui arrivait. Le petit Cutler, prié par sa mère de présenter des excuses, n’en voulait point donner et il fallut attendre plusieurs minutes pour qu’il obéisse enfin, tout en disant qu’il se plaindrait « à Père », pensant, sans doute, que sa mère ne devait point le reprendre ainsi devant « les petits pauvres » ainsi qu’il nomme les petits Mercer. Holly a été tout étonnée de voir le petit Cutler lui présenter des excuses, si étonnée qu’elle en arrêta de pleurer. Voilà qui me conforte dans mon idée que le fils du Lord n’est point très gentil. Pour ce qui est du reste de ma visite, tout se passa sans incident et Mrs Mercer ne savait pas comment montrer sa gratitude à nous avoir chez elle. Je l’aime beaucoup. Je voudrais l’appeler « Rose » mais je ne le ferai que lorsqu’elle m’appellera « Rosetta », ce qu’elle ne parvient pas encore à faire. De même, elle nomme Lady Anne « Lady Beckett ». Cela viendra. Pour ce qui est d’aujourd’hui, je me suis reposée car la visite chez Mrs Mercer était ma première sortie hors de notre demeure depuis mon accouchement, ce qui m’a fatiguée de passer à nouveau en carrosse au milieu du bruit. J’ai joué avec Rosy et je me suis occupée de mon bébé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesrosesderosetta.aceboard.fr/?login=103736
Ludivine_la_fee_clochette
Fan DLRP Adventure
avatar

Nombre de messages : 818
Age : 26
Localisation : A tortuga avec Jacl Sparrow à boire du rhum!!!^^
Date d'inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Re: "Mrs Commodore" [POTC, Norrington]   Mar 7 Aoû - 15:38

cheers Bravo!!!! cheers
C'est toujours les garçons qui tirent les cheveux des filles^^LOL
C'est toujours aussi bien que d'habitude!!!
Bravo encore!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://minnielastar.skyblog.com
Rosetta Norrington
Fan DLRP Adventure
avatar

Nombre de messages : 370
Age : 38
Localisation : Dans les bras du Commodore
Date d'inscription : 03/07/2006

MessageSujet: Re: "Mrs Commodore" [POTC, Norrington]   Mer 8 Aoû - 15:26

Merci, Ludivine ! Merci de me lire ! flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesrosesderosetta.aceboard.fr/?login=103736
Ludivine_la_fee_clochette
Fan DLRP Adventure
avatar

Nombre de messages : 818
Age : 26
Localisation : A tortuga avec Jacl Sparrow à boire du rhum!!!^^
Date d'inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Re: "Mrs Commodore" [POTC, Norrington]   Mer 8 Aoû - 16:22

Comment ne pourrait-on^pas te lire, tu écrit super bien cheers cheers ^D'ailleurs j'apprécie mieux tes histoires que celle de certains livres!!!!
Continue comme ça , tu pourras sûrement écrire un livre et devenir connu par tout le monde^^ Very Happy flower cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://minnielastar.skyblog.com
Rosetta Norrington
Fan DLRP Adventure
avatar

Nombre de messages : 370
Age : 38
Localisation : Dans les bras du Commodore
Date d'inscription : 03/07/2006

MessageSujet: Re: "Mrs Commodore" [POTC, Norrington]   Ven 10 Aoû - 14:02

Je suis très touchée par tes mots, chère Ludivine, tu es adorable. Merci. Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed


Le 5 août

Je n’ai pas eu de visite, aujourd’hui, et je n’en ai point faite, tout comme hier. Je suis restée me reposer avec ma petite Rosy et mon petit James. Ils sont adorables, tous les deux ! Ils se sont endormis en même temps, juste après avoir mangé ! C’était tellement mignon ! Et j’ai remarqué que Rosy ne fait pas de petits bruits curieux quand mon bébé dort dans la même pièce qu’elle ! Et il est toujours dans la même pièce qu’elle car je veux pouvoir les avoir tous deux près de moi. James n’a rien dit, cela signifie donc qu’il approuve. Je trouve cela très logique, même si nous n’avons pas la même logique tous les deux. Je me demande si un petit chapeau ferait joli sur Rosy. Je rêve de pouvoir l’habiller et lui apprendre à lire !


Le 6 août

Je viens de me souvenir d’une chose très importante : de l’instant où il a su que j’étais enceinte et jusqu’à maintenant, James a consigné avec soin dans un carnet toutes les sottises que j’ai pu faire pendant tous ces mois en me promettant une correction qui les engloberait toutes une fois que je serais remise de mes couches. Je me demande s’il y pense encore et quand a-t-il prévu de me donner cette correction. Je sais qu’il ne peut pas me faire revenir dans la chambre commune pour coucher avec moi avant un peu plus d’une semaine encore, peut-être est-ce la même chose pour pouvoir me donner des coups de canne sur les fesses. Je verrai bien. A la manière dont il notait scrupuleusement mes sottises, je ne pense pas qu’il oublie. Il n’a pas du y en avoir beaucoup, d’autant que James est parti en mer par deux fois, mais qu’il y ait une sottise ou beaucoup, cela fait quand même une correction. Pour ce qui est de la chambre commune, je serais vraiment très heureuse d’y retourner, même seulement pour dormir. J’aime tant me nicher entre les bras de James et rire de le voir sans perruque ! Je me souviens d’une fois où j’avais caché Rosy derrière un paravent parce que je n’avais pas eu le temps de lui faire quitter la chambre : elle avait réveillé James à l’aube d’un « Couaaaaaak » strident ! C’était très amusant ! Je ne comprends pas pourquoi James n’était pas content.


Le 7 août

Je me suis ennuyée, aujourd’hui. Rosy et James dorment tout le temps et je n’ai pas eu envie de broder. J’ai pensé un instant m’amuser à peindre des moustaches sur des portraits mais je me suis dit que James n’apprécierait pas. Pourtant, tant qu’il ne m’a pas corrigée pour toutes les bêtises que j’ai pu faire depuis des mois, c’est bien le moment d’en faire puisqu’il a dit qu’il punirait toutes les bêtises autant que s’il n’y en avait eu qu’une. Mais je n’avais pas envie de faire de bêtises. Je n’aime pas m’ennuyer, cela m’ennuie. Voilà qui est bien ennuyeux.


Le 8 août

J’ai eu aujourd’hui une très bonne idée ! J’ai commencé à broder des perruches autour d’un mouchoir ! Cela m’a occupée très longtemps parce qu’il a d’abord fallu que je fasse des dessins pour avoir un modèle. Je n’en avais point alors que j’ai des dessins de fleurs à ne savoir qu’en faire. Il y a bien le portrait de Rosy, qui est dans le bureau de James, mais il est trop haut pour que je puisse m’en servir et je n’avais pas envie de le faire décrocher ni de grimper moi-même sur un fauteuil pour l’attraper. De toute façon, ce portrait n’est pas un dessin et James ferme son bureau à clé lorsqu’il n’y est point. Ma petite Rosy y est déjà entrée en passant par la fenêtre, mais je ne saurais point faire un tel exercice. Pour le dessin qui devait me servir de modèle, je n’ai donc eu d’autre choix que de dessiner moi-même ma petite Rosy d’après elle-même, en m’asseyant tout près d’elle pendant qu’elle dormait. J’avais son petit frère, mon fils, près de moi, qui dormait lui aussi mais dans son berceau. Nous avons été très sages, tous les trois. Nous n’avons pas fait le moindre bruit pendant deux heures entières, jusqu’à ce que ma petite Rosy commence en se balancer sur son perchoir en réclamant des « gâteauuuux ! » et que mon petit James se mette à crier pour avoir la tétée. Je suis très contente de mon dessin, il est très ressemblant ! Par contre, il est étrange de voir que ma broderie est un peu différente, mais ce doit être parce que je ne savais plus de quel côté il fallait regarder le dessin. Je me suis pourtant bien appliquée, j’ai même tiré la langue en dessinant ! Lorsque le mouchoir sera fini, je le montrerai à James pour qu’il me dise si c’est beau. Ensuite, je broderai plein de Rosy sur tout le tissu que je pourrai avoir !


Le 9 août

James n’était pas de très bonne humeur, hier soir. Je n’ai pas compris pourquoi, mais peut-être aussi parce qu’il ne me l’a pas dit. Bien sûr, s’il me l’avait dit, j’aurais compris, je ne suis pas si sotte que cela. J’aurais du le lui demander, mais je n’ai pas osé de peur qu’il me dise que cela ne me regarde pas. Pourtant, James est très gentil avec moi, il n’aime pas m’envoyer promener et ne le fait que très rarement. J’espère que Lord Beckett ne lui fait pas des misères et qu’il ne va pas encore l’envoyer en mer. Je sais pourtant qu’il faudra bien que cela arrive à nouveau. Je voudrais que James devienne Amiral pour toujours rester dans son bureau. J’ai entendu dire par Mr Gillette que les Amiraux font rarement des sorties en mer. Je ne sais pas pourquoi parlait-il de cela, ce n’est qu’une conversation que j’ai surprise un jour. Comment faire pour que James devienne Amiral ? Je ne suis pas sûre de savoir comploter pour qu’il obtienne ce grade tout de suite. Je n’y entends rien, en plus. Je pourrais peut-être aller voir Lord Beckett et lui demander d’écrire au Roi pour que mon époux devienne Amiral ? Ainsi, il y aurait un autre Commodore pour aller en mer de temps en temps, à sa place. Mais je n’ose pas aller voir Lord Beckett, après le baiser qu’il m’a donnée et les choses bizarres qu’il m’a dites sur ce qu’il voulait de moi lorsque mon bébé serait né.


Le 10 août

Comme je suis contente ! J’ai reçu une lettre de Samantha ! Elle est datée du 9 juillet. Nos lettres mettent toujours environ un mois pour nous parvenir. C’est ainsi, il faut se montrer patient. Cela doit faire pour chacune de nous une lettre tous les deux mois puisque pour chacune il y a le mois où une lettre arrive et le mois où la lettre de réponse parvient à destination en attendant la suivante. C’est certes peu, mais si merveilleux quand même ! Samantha est très émue, elle me dit savoir que je tiendrai mon bébé dans mon bras au moment où je recevrai cette lettre ! Et dans quelques semaines, elle aura entre les mains la lettre que je lui ai écrite il y a peu, pour lui annoncer officiellement la naissance ! Je voudrais tant qu’elle m’annonce qu’elle est enceinte, ce serait tellement merveilleux ! Nous pourrions ensuite parler de nos grossesses, puis de nos enfants. Au moins ai-je la certitude qu’elle n’est point seule en ce moment, du moins au moment où elle écrivait cette lettre : elle me parle de la sœur de Mr Sparrow, Mina, qui est arrivée auprès d’eux. Comme je voudrais la connaître ! Je suis enchantée aussi de voir que Samantha me demande toujours des nouvelles de Rosy et me parle d’elle ! Bien sûr, elle parle aussi toujours un peu de James, mais surtout elle me parle de Rosy ! Elle m’écrit qu’il lui serait agréable de voir son portrait, mais quelle merveilleuse idée ! Je ferai faire une copie du portrait de Rosy pour en avoir une miniature ! J’en ferai même faire deux : une que je garderai pour moi, et une que j’enverrai à Samantha ! Et si j’en faisais faire trois, James pourrait avoir en permanence sur lui une miniature de Rosy ! Comme je suis contente d’avoir eu cette idée ! James soupire toujours quand il voit que j’ai eu une idée, je crois qu’il est jaloux. Samantha me demande également des nouvelles de Lady Anne, et voudrait savoir si Mrs Mercer est arrivée avec sa famille. Je lui répondrais sur tout cela lorsque je lui écrirai ; demain, sans doute. Mr Gibbs continue de penser à moi, quel homme charmant ! Maintenant, je suis fatiguée, je range mon Journal et je vais me coucher.


Le 11 août

Je voulais écrire aujourd’hui même à Samantha mais je vais attendre qu’un événement d’importance soit passé pour pouvoir le lui raconter ! J’ai appris aujourd’hui que ce serait le 13 l’anniversaire de Mr Gillette ! J’étais allée me promener et j’ai entendu des servantes qui le disaient. Je me demande comment l’ont-elles su alors que moi je ne le savais pas. Peut-être Mr Gillette nous débauche-t-il nos gens ? Je ne sais pas si James serait ravi d’apprendre que nous avons peut-être une servante ou plusieurs qui sont les maîtresses de Mr Gillette, mais comme je n’en suis pas sûre je ne le dirai pas. Toujours est-il que ce sera le 13 l’anniversaire de Mr Gillette. Puisque nous serons le 12 dans quelques heures, cela signifie que c’est presque demain et que je n’ai donc qu’un jour pour préparer un cadeau ! Je lui dois bien cela, c’est lui qui m’a offert ma chère petite Rosy !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesrosesderosetta.aceboard.fr/?login=103736
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Mrs Commodore" [POTC, Norrington]   

Revenir en haut Aller en bas
 
"Mrs Commodore" [POTC, Norrington]
Revenir en haut 
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Quotidien "EL KHABAR" d'aujourd'hui
» Le triangle de Karpman dit "triangle dramatique"
» Présentation du livre "Semois sauvage" 24/9 à 19h + expo Beluxphoto à Florenville
» Coiffure "épi" pour cheveux raides
» kassel - "Résolu"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DLRP Adventure :: FAN FICTIONS :: Histoires autour des attractions...-
Sauter vers: