DLRP Adventure

Le Monde Magique de Disneyland Resort Paris
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 "Mrs Commodore" [POTC, Norrington]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Rosetta Norrington
Fan DLRP Adventure
avatar

Nombre de messages : 370
Age : 38
Localisation : Dans les bras du Commodore
Date d'inscription : 03/07/2006

MessageSujet: Re: "Mrs Commodore" [POTC, Norrington]   Lun 19 Fév - 22:08

Merci beaucoup, Ludivine et Dada ! sunny

Vous êtes plusieurs à aimer suivre le quotidien de Lady Norrington. Cela me touche beaucoup. flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesrosesderosetta.aceboard.fr/?login=103736
momimu
Fan DLRP Adventure
avatar

Nombre de messages : 271
Date d'inscription : 13/11/2006

MessageSujet: Re: "Mrs Commodore" [POTC, Norrington]   Lun 19 Fév - 22:20

Rosetta Norrington a écrit:
Merci beaucoup, Ludivine et Dada ! sunny

Vous êtes plusieurs à aimer suivre le quotidien de Lady Norrington. Cela me touche beaucoup. flower

Bravo cheers

il faut dire que les histoires que tu fais sont intérressantes, encore Bravo cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://momimu.skyblog.com/
Rosetta Norrington
Fan DLRP Adventure
avatar

Nombre de messages : 370
Age : 38
Localisation : Dans les bras du Commodore
Date d'inscription : 03/07/2006

MessageSujet: Re: "Mrs Commodore" [POTC, Norrington]   Mar 20 Fév - 1:55

Vraiment, merci du fond du coeur ! sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesrosesderosetta.aceboard.fr/?login=103736
princesse du phantommanor
Touriste
avatar

Nombre de messages : 77
Age : 30
Localisation : région parisienne
Date d'inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: "Mrs Commodore" [POTC, Norrington]   Mar 20 Fév - 1:59

Rosetta Norrington a écrit:
Vraiment, merci du fond du coeur ! sunny

Votre succès est mérité très chère Wink Very Happy continuez, je meurs d'envie de connaitre la suite cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://PhantomManor.skyblog.com
Rosetta Norrington
Fan DLRP Adventure
avatar

Nombre de messages : 370
Age : 38
Localisation : Dans les bras du Commodore
Date d'inscription : 03/07/2006

MessageSujet: Re: "Mrs Commodore" [POTC, Norrington]   Dim 25 Fév - 15:25

Merci, Princesse ! Voici la suite. flower



Le 19 février

Je n’ai pas écrire depuis le neuvième jour de ce mois parce que j’avais égaré mon Journal ! Je n’avais aucune idée de l’endroit où j’avais pu le ranger, mais je savais que ce serait certainement dans un endroit bizarre. En effet, je ne me suis pas trompée : je l’ai retrouvée dans la boîte de lacets que mon beau-père m’a offerte à Noël. Tout au fond. Pourquoi l’ai-je rangé là ? Je n’en ai pas la moindre idée mais de l’avis de mon époux cela n’est point étonnant de moi. Je crois qu’il se moquait. Lorsque je lui avais dit que je ne retrouvais plus mon Journal, il s’était mis à lever les yeux au ciel en soupirant avant de me dire « Vous l’aurez certainement mal rangé », ce qui était vrai. J’ai fait cherché nos gens, et moi aussi. Enfin voilà mon Journal retrouvé ! J’en étais restée à la saignée. Je me suis bien remise le lendemain et n’ai gardé quelques jours qu’une petite marque à la pliure du bras, à l’endroit où le docteur Firth fit l’incision. Cela a continué de me faire mal, mais tout cela est fini à présent. Je continue d’être nauséeuse le matin, mais cela aussi va mieux. Le docteur Firth m’a donné des tisanes pour me sentir mieux et me permettre de déjeuner. Ma petite Rosy va très bien. Elle sait enfin dire « bonjour » convenablement et l’a dit pour Miss Turner lorsqu’elle vint nous rendre visite l’autre jour. Je suis très fière de ma petite Rosy ! Et puis elle est si mignonne ! Miss Turner était bien contente de s’entendre ainsi souhaiter un bon jour. Elle aime ma petite Rosy. J’ai vu aussi Lady Anne pendant ces derniers jours, accompagnée de Mr Mercer. Je n’ai pas vu le petit Cutler, par contre. Mon époux m’a encore parlé de son insolence lorsqu’il vint lui enlever sa perruque, le jour de la tempête. Il m’en parle chaque fois que je lui dis avoir reçu la visite de Lady Anne.


Le 20 février

J’ai remarqué aujourd’hui une chose très importante à propos de Mr Mercer ! Il se promène avec une cravache sous le bras ! Il ne l’avait certainement pas encore, du moins lorsqu’il me rendait visite, car dans le cas contraire je n’aurais pas manqué de le remarquer. Il n’est pas venu me voir aujourd’hui, je l’ai rencontré par hasard alors que je me promenais avec mon époux. Nous avions délaissé nos chers rempares pour nous rendre près du port où le HMS Lilibeth venait d’accoster. Mon époux ne m’emmène que fort rarement sur le port, mais il désirait voir ce navire. Je n’en connais pas la raison, c’était comme s’il attendait que quelqu’un en descende, quelqu’un de sa connaissance. Toujours est-il que nous sommes passés devant les bureaux de la Compagnie des Indes. Nous avons vu Lord Beckett sur la terrasse du premier étage. Mr Mercer vint à passer, et je vis à ce moment-là qu’il portait une cravache sous le bras. Cela m’a beaucoup intriguée et continue encore. Je me demande ce qu’il en fait, il n’était point à cheval. Mr Mercer est un homme plein de mystères. Il peut me faire peur comme me donner beaucoup de compassion. Il doit être impatient de retrouver sa famille.


Le 21 février

James s’absente. Il doit prendre la mer avec ses hommes. Cela me rend très malheureuse, c’est la première fois qu’il s’en va depuis que nous sommes mariés. Il a déjà pris la mer, mais jamais pour une expédition, il allait autour de Port Royal, à moins d’un jour de navigation. Je savais pourtant que cela arriverait. Mon époux est officier de la Royal Navy. Je savais qu’il partirait en mer, qu’il y aurait des expéditions. Que si nous étions en guerre il partirait avec sa flotte. Cela me rend tout de même malheureuse de le voir partir. Je ne sais pas quand il reviendra. Nous sommes mariés depuis cinq mois, cela m’avait donnée l’illusion qu’il resterait toujours auprès de moi. Il s’en va demain. Il n’a pas voulu me prévenir plus tôt pour qu’il n’y ait point d’au revoir déchirant, car il sait que cela me rend triste. Je ne dois pas me faire de soucis dans mon état, je dois rester sereine pour le bébé. Il m’a embrassée, a caressé mon ventre et m’a promis de revenir vite. Dès qu’il aura escorté le HMS Lilibeth sur un bout de chemin. C’est le bâtiment que nous avons vu hier. Il reprend la mer dès demain sous les ordres du Capitaine Bellamy ; c’est un navire marchand avec des passagers. Je ne comprends pas pourquoi mon époux en personne l’escorte. Je sais qu’il y a des pirates, mais les navires marchands ne sont pas escortés par les navires de guerre, d’habitude. Et pourquoi mon époux, et non un équipage commandé par un Capitaine ? Pourquoi le Commodore en personne ? Mais je n’entends rien à tout ceci. Mon mari s’en va demain. Il faudra attendre son retour.


Le 22 février

James est parti ce matin avec le Lieutenant Gillette et le Lieutenant Groves, à bord du HMS Interceptor. Le navire le plus rapide de la flotte pour escorter un navire marchand. Je trouve tout cela étrange. Le HMS Lilibeth doit transporter quelque chose de bien précieux pour qu’il prenne tant de précautions. Enfin je n’ai point à me mêler de cela. Je vais attendre le retour de James. J’espère que ce ne sera que quelques jours. Il me manque déjà tant. Rosy lui a dit « A bientôt, Daddy ! », ce matin. Elle ne savait pas le dire lorsque Monsieur l’Amiral est parti, mais elle a appris depuis. James m’a embrassée et m’a recommandée de me reposer. Pourvu que son absence ne soit pas trop longue. J’étais si triste que je n’ai même pas eu l’envie d’apprendre de nouveaux mots à Rosy. Je n’ai vu personne. Je suis restée dans mes appartements avec elle.


Le 23 février

Lord Beckett m’a rendue visite ! Je ne m’y attendais pas du tout et j’avoue avoir été effrayée lorsque l’on vint m’annoncer sa venue. Je n’ai d’ailleurs pas très bien compris ce qu’il voulait. Il est entré dans le salon où je l’ai reçu – point mon boudoir – m’a saluée, s’est assis et il est resté ainsi quelques minutes à m’observer ce qui était fort gênant. Il s’est ensuite excusé d’avoir envoyé James en mer, mais c’était dit d’une drôle de façon. Il avait ses yeux de convoitise. Il m’a invitée à souper pour le vingt-sixième jour de ce mois en compagnie de Lady Anne et de lui-même. Il dit craindre que je ne m’ennuie beaucoup du fait de l’absence de James et s’engage à me divertir. Cela est très gentil, mais inquiétant aussi. J’aurais tout de même grand plaisir à souper avec Lady Anne. J’ai accepté son invitation. Je crois d’ailleurs que le Lord n’aurait souffert nul refus. Il est resté encore un peu. Nous avons bu un chocolat et mangé des gâteaux. J’ai fini par lui présenter Rosy mais ma petite perruche n’a jamais voulu lui dire bonjour, ce qui est assez curieux puisqu’elle sait maintenant fort bien le dire. Elle se contentait de faire de petits bruits curieux. Cela est bien dommage, j’avais justement expliqué au Lord qu’elle connaissait des mots. Elle était intimidée, sans doute. Je suis encore troublée de m’être trouvée seule – jusqu’à l’arrivée de Rosy – avec Lord Beckett. Les premiers instants de silence furent particulièrement gênants. Il n’a pas oublié qu’il m’avait demandée en mariage. Il me regarde comme celle qui aurait dû devenir Lady Beckett et il a reconnu avoir envoyé lui-même mon époux en mer. Il m’a expliqué que le HMS Lilibeth transportait des choses de valeur et qu’il fallait donc assurer sa protection, que la Compagnie des Indes avait besoin de cette protection armée pour garantir la sûreté de son commerce. Pourtant, James n’a parlé que d’une courte sortie en mer. Il n’ira donc point jusqu’en Angleterre. Peut-être un autre navire de guerre continuera-t-il le voyage pendant que lui et ses hommes, sur le HMS Interceptor, retourneront à Port Royal. Je n’ai pas osé demander au Lord pourquoi le Commodore en personne devait-il faire cette sortie. Les navires marchands de la Compagnie des Indes ne sont habituellement pas escortés par des Commodores.


Le 24 février

Ma petite Rosy a fait une bêtise ! Elle est encore rentrée dans le bureau de James et a abîmé l’un des tableaux. Il n’était point au mur comme d’ordinaire, on l’avait décroché et posé sur le bureau pour le nettoyer et arranger l’encadrement. C’est un bateau, mais maintenant cela ne ressemble plus à rien. Rosy a encore joué avec l’encre et a sautillé sur le tableau. Le bateau qui était peint semble maintenant noyé parmi les flots comme s’il avait coulé sous cette encre bleue. J’ai emporté le tableau abîmé dans ma chambre. Je vais essayer de l’arranger moi-même pour que James, à son retour, ne voie nul changement.

Je suis fatiguée, je vais me coucher tout de suite.


Le 25 février

J’ai essayé de nettoyer l’encre que Rosy a mise sur le tableau de James. Cela eut pour effet d’effacer toute la partie supérieure du bateau ! Les mats, les voiles, il n’y avait plus rien d’autre que la coque ! C’est là que je suis assez fière de moi : j’ai pris mon nécessaire de dessin et j’ai dessiné ce qui manquait ! J’ai fait les mats, les voiles. Une fois cela fait, j’ai rapporté le tableau dans le bureau de James. Je crois qu’il ne verra pas la différence ! Je suis vraiment très contente de moi ! Ma petite Rosy ne sera pas grondée. J’ai rêvé de Lord Beckett, la nuit dernière. Il me disait « Un jour, vous serez mienne ! » Je vais souper avec Lady Anne et lui demain soir. Il m’a dit l’autre jour qu’il voulait me distraire de peur que je m’ennuie parce que James est parti en mer.

Je suis encore fatiguée, ce soir. Je vais me coucher tout de suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesrosesderosetta.aceboard.fr/?login=103736
Rosetta Norrington
Fan DLRP Adventure
avatar

Nombre de messages : 370
Age : 38
Localisation : Dans les bras du Commodore
Date d'inscription : 03/07/2006

MessageSujet: Re: "Mrs Commodore" [POTC, Norrington]   Mer 28 Fév - 13:04

Le 26 février

Je ne puis écrire, ce soir. Je suis invitée à dîner chez Lord Beckett et ne serai donc point ici pour tenir mon Journal. Je ne l’ai pris que dans l’idée d’écrire que je me porte bien et m’apprête à me rendre à ce dîner. Je voudrais emmener Rosy avec moi, mais elle est trop petite encore pour dîner ainsi en compagnie. Je vais donc aller lui souhaiter une bonne nuit. Je dois encore être baignée, habillée, coiffée et parée.


Le 27 février

J’ai finalement dîné seule avec Lord Beckett. Lady Anne n’a pu paraître, étant souffrante à ce que m’a dit son époux. Cela m’a peinée et je lui ai demandé que l’on me fasse prévenir lorsqu’elle se portera mieux. Je lui rendrai visite. Pauvre Lady Anne. J’espère que cela n’est point grave. Le Lord m’a rassurée en me disant que cela n’était rien qu’une légère indisposition. Je souhaite le croire. Elle devait être bien triste de ne pouvoir se joindre à nous et je l’étais aussi. J’étais désolée pour mon amie et inquiète à l’idée de me retrouver seule avec Lord Beckett. Le dîner fut tendu, il faut bien le dire. Je sentais qu’il me regardait. Je me sentais prête à défaillir. Je crois n’avoir aucun souvenir de ce dont il me parla tant j’étais appliquée à fixer mon assiette alors même que je n’avais pas faim. J’étais prête à appeler James comme s’il lui était possible d’apparaître parmi nous alors qu’il se trouve en mer. Je crois avoir soupiré de soulagement lorsque le Lord demanda à Mr Mercer de me raccompagner chez moi. Cela aurait dû m’effrayer encore plus, car dans le noir Mr Mercer avait l’air tout bonnement terrifiant, mais cela me permettait d’échapper aux yeux du Lord posés sur moi, aux yeux qui brûlent. Ma voix devait trembler, certainement, lorsque je lui ai demandée à rentrer chez moi. Il était encore tôt, mais je lui ai dit que ma grossesse me donnait beaucoup de fatigue et que je n’étais pas bien le matin, de sorte que j’ai besoin de bien dormir pour avoir plus de forces. Il en a convenu en souriant et a appelé Mr Mercer. Pour ce qui est d’aujourd’hui, je suis restée chez moi. J’ai attendu en vain des nouvelles de Lady Anne. Je prie pour qu’elle se remette vite. Et aussi pour que Lord Beckett n’ait plus l’idée de m’inviter à dîner lorsque mon mari est absent. Cela me bouleverse bien trop pour que je puisse supporter cette épreuve plusieurs fois.


Le 28 février

J’ai reçu la visite de Lady Anne. J’en suis restée fort troublée. Alors que je lui demandais si elle était bien remise, elle me montra sa surprise, ne sachant ce que je voulais dire. Elle m’affirma n’avoir eu aucune indisposition, que ce soit l’autre soir comme à un autre moment depuis le départ du Commodore. Elle était fort surprise d’apprendre que son époux m’avait invitée à dîner. Elle n’en savait rien, il ne le lui a point dit. Elle ignorait que je m’attendais à l’y trouver et que c’était la raison pour laquelle j’ai accepté l’invitation du Lord. S’il n’avait point dit qu’il souhaitait que je dîne en sa compagnie et en celle de Lady Beckett, j’aurais refusé car il n’est point convenable de dîner ainsi seule avec lui alors que James est en mer. Quel piège m’a-t-il tendu ! Que voulait-il donc ? Je suis contente que Mr Mercer se rende aux cuisines lorsque Lady Anne est ici, je n’aurais point aimé qu’il entende ces révélations. Pourtant, sachant l’amitié que son épouse a pour moi, le Lord devait bien deviner que je ne manquerais pas de lui demander si elle se porte mieux. Je ne comprends plus rien. Qu’y a-t-il dans la tête de Lord Beckett, dans quel but tire-t-il les ficelles ? Comme il me tarde que James revienne ! Pauvre Lady Anne, elle est partie encore plus troublée que moi. Elle était dans ses appartements, se portant bien, sans se douter que j’étais avec son époux dans la salle à manger. Elle m’a confiée qu’elle avait pris l’habitude de dîner seule dans sa chambre lorsque le Lord lui annonce qu’il passera toute la soirée dans son bureau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesrosesderosetta.aceboard.fr/?login=103736
momimu
Fan DLRP Adventure
avatar

Nombre de messages : 271
Date d'inscription : 13/11/2006

MessageSujet: Re: "Mrs Commodore" [POTC, Norrington]   Mer 28 Fév - 15:24

Encore Bravo cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://momimu.skyblog.com/
Ludivine_la_fee_clochette
Fan DLRP Adventure
avatar

Nombre de messages : 818
Age : 26
Localisation : A tortuga avec Jacl Sparrow à boire du rhum!!!^^
Date d'inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Re: "Mrs Commodore" [POTC, Norrington]   Mer 28 Fév - 19:18

Bravo Bravo!!!Félicitation cheers sunny cheers flower cheers sunny cheers flower Very Happy Razz J'adore
Tu est notre ''Reine des Histoires^^!! queen flower sunny cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://minnielastar.skyblog.com
Rosetta Norrington
Fan DLRP Adventure
avatar

Nombre de messages : 370
Age : 38
Localisation : Dans les bras du Commodore
Date d'inscription : 03/07/2006

MessageSujet: Re: "Mrs Commodore" [POTC, Norrington]   Mar 6 Mar - 1:52

Merci beaucoup ! flower



Mars 1721



Le 1er mars

C’était aujourd’hui l’anniversaire de James mais je n’ai pas pu lui présenter mes vœux et lui faire compliment puisqu’il n’est pas là. Voilà qui est bien dommage d’autant que c’est le premier que j’aurais pu lui souhaiter. D’un autre côté, cela n’est pas plus mal non plus car je n’aurais rien eu à lui offrir, n’ayant pu encore me décider pour une ou autre chose. Je dois me dépêcher de trouver car, si James revient dans les prochains jours, je serais vraiment très ennuyée de n’avoir rien pour lui. J’aurais aimé lui offrir un portrait de lui mais pour cela il faut le temps pour un peintre de réaliser la toile. Je pourrais même ajouter qu’il faut que James soit prévenu puisqu’il devra poser, mais il est des peintres qui savent se passer de modèle pour peu qu’on leur montre un précédent portrait. Dans la galerie jaune, il y a de très beaux portraits de James réalisés après chacune de ses promotions. J’aime beaucoup les regarder, mon époux est si beau ! Il a depuis aujourd’hui trente et un ans.


Le 2 mars

Je continue d’être troublée par le rêve que j’ai fait l’autre nuit, avant le dîner auquel Lord Beckett m’a conviée en me faisant croire que Lady Anne serait là. Ce rêve où il me disait « Un jour, vous serez mienne ! » L’étrange manière dont il s’est joué de moi lors de ce dîner me donne quelque inquiétude. Il m’a fait croire que Lady Anne était souffrante alors qu’elle ignorait tout de ce dîner, mais il me l’a dit sachant pourtant qu’elle me rend visite souvent et que je n’aurais point manqué de lui demander si elle se portait mieux ! Je ne comprends toujours rien à cela et j’ai beau y songer, cela ne change rien au mystère. Ce rêve m’inquiète toujours autant. Se pourrait-il que Lord Beckett l’ait fait lui aussi, ou bien qu’il traduise ses plus secrètes pensées ? Cela ne serait point étonnant, après tout. Je vois bien à ses yeux posés sur moi qu’il y a de la convoitise à mon égard, en lui.


Le 3 mars

Je n’ai pas été bien du tout, ce matin. Je suis restée alitée. La tisane que le docteur Firth m’a recommandée m’a tout juste apaisée. Je n’ai pas pu déjeuner. J’ai seulement fait une courte promenade en milieu d’après-midi. Le docteur Firth me recommande de me promener dès l’aube, mais tant que ces symptômes seront là je crains que cela soit chose difficile puisque je ne puis m’empêcher d’avoir des hauts le cœur certains matins. Il m’a dit dernièrement que ces symptômes allaient s’estomper jusqu’à laisser place à un très grand appétit : lorsqu’il en sera ainsi, les promenades matinales seront possibles. Je n’ai vu personne d’autre que Rosy et mes servantes, aujourd’hui. J’ai fait venir le perchoir de Rosy près de mon lit afin d’avoir un peu de compagnie et de distraction. Ma chère petite Rosy ! Elle est si mignonne ! Je voudrais lui apprendre d’autres mots, mais je dors beaucoup en ce moment, tout le début d’après-midi. Je fais de longues siestes. Étant souvent fatiguée le matin, il m’est difficile de trouver un moment propice pour les mots. Lorsque je le pourrais, c’est le moment pour Rosy de manger, de jouer ou de se reposer. Apprendre des mots n’est pas un jeu, c’est quelque chose de sérieux. Rosy a beaucoup de temps pour jouer.


Le 4 mars

Je suis bouleversée ! J’ai eu aujourd’hui une visite inattendue de Lord Beckett. Il m’a embrassée. J’ai été surprise, si bien que je n’ai rien fait pour me défendre. Qu’aurais-je fait, de toute manière ? Je ne lui ai opposé aucune résistance. La visite avait commencé de la même manière que la fois où il vint m’inviter à dîner. Soudain, Lord Beckett s’est précipité sur moi dans un moment où nous étions tous deux debout. Tout s’est passé très vite. Je suis encore sous le choc. Il m’a serrée contre lui et a pris mes lèvres comme le ferait un époux. Il était exigeant. Il m’a tenue enlacée. J’étais incapable de dire la moindre chose, j’étais comme muette. Il a posé sa main sur mon ventre, celle avec le sceau de la Compagnie des Indes. Il a murmuré à mon oreille « Rappelez-vous que votre enfant aurait dû être le mien », avant de s’en aller enfin. Je crois être restée debout au milieu du petit salon pendant quelques instants, incapable du moindre mouvement. Après la visite du Lord, je suis allée m’allonger. Seigneur ! Si James apprenait que Lord Beckett m’a arrachée un baiser et qu’il a posé sa main sur mon ventre ! J’espère que le Lord va se reprendre et ne reviendra plus m’effrayer ainsi. C’était presque comme dans mon rêve, à ceci près qu’il n’a point dit « Un jour, vous serez mienne », ce qui aurait pu arriver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesrosesderosetta.aceboard.fr/?login=103736
momimu
Fan DLRP Adventure
avatar

Nombre de messages : 271
Date d'inscription : 13/11/2006

MessageSujet: Re: "Mrs Commodore" [POTC, Norrington]   Mar 6 Mar - 19:55

Qu'une chose à dire comme d'habitude...

Bravo !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://momimu.skyblog.com/
Cuck
Fan DLRP Adventure
avatar

Nombre de messages : 634
Age : 25
Localisation : Personne ne le sait...
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: "Mrs Commodore" [POTC, Norrington]   Mar 6 Mar - 21:07

momimu a écrit:
Qu'une chose à dire comme d'habitude...

Bravo !

Oui, comment tu fais pour trouver autant de chôses ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cuck.skyblog.com
missrnrc
Fan DLRP Adventure
avatar

Nombre de messages : 689
Age : 27
Localisation : in Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: "Mrs Commodore" [POTC, Norrington]   Mar 6 Mar - 21:36

c'est le talent de l'écrivain cuck lol^^ (bravo pour la suite rosetta!!)

_________________
rock'n roller coaster en force
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moquetpowaa.skyblog.com/
Rosetta Norrington
Fan DLRP Adventure
avatar

Nombre de messages : 370
Age : 38
Localisation : Dans les bras du Commodore
Date d'inscription : 03/07/2006

MessageSujet: Re: "Mrs Commodore" [POTC, Norrington]   Mer 7 Mar - 1:14

Merci à vous !!!! flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesrosesderosetta.aceboard.fr/?login=103736
Ludivine_la_fee_clochette
Fan DLRP Adventure
avatar

Nombre de messages : 818
Age : 26
Localisation : A tortuga avec Jacl Sparrow à boire du rhum!!!^^
Date d'inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Re: "Mrs Commodore" [POTC, Norrington]   Mer 7 Mar - 16:51

Bravo Bravo
Citation :
Congratulations
affraid cheers flower sunny Very Happy Shocked
C'est toujours aussi géniale que d'habitude^^

Tu devrait écrire un livre,tu aurais beaucoup de lecteur!!!!!

C'est pas bien Lord Beckett d'embrasser Rosetta comme ça Evil or Very Mad Sad Mad

Bravo encore des miliards et des milliards de fois^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://minnielastar.skyblog.com
momimu
Fan DLRP Adventure
avatar

Nombre de messages : 271
Date d'inscription : 13/11/2006

MessageSujet: Re: "Mrs Commodore" [POTC, Norrington]   Mer 7 Mar - 19:10

Cuck a écrit:
momimu a écrit:
Qu'une chose à dire comme d'habitude...

Bravo !

Oui, comment tu fais pour trouver autant de chôses ?

tu parle du smilies ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://momimu.skyblog.com/
Cuck
Fan DLRP Adventure
avatar

Nombre de messages : 634
Age : 25
Localisation : Personne ne le sait...
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: "Mrs Commodore" [POTC, Norrington]   Mer 7 Mar - 19:51

Non, je parle de Rosetta ^^ et de ses histoires xD
Mais pour le smiley, tu prends une image et tu l'insère ? ( Bon on est un peu HS là.. )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cuck.skyblog.com
momimu
Fan DLRP Adventure
avatar

Nombre de messages : 271
Date d'inscription : 13/11/2006

MessageSujet: Re: "Mrs Commodore" [POTC, Norrington]   Jeu 8 Mar - 18:44

Cuck a écrit:
Non, je parle de Rosetta ^^ et de ses histoires xD
Mais pour le smiley, tu prends une image et tu l'insère ? ( Bon on est un peu HS là.. )

oui j'ai juste tapé smilies bravo et j'ai copié l'image puis je l'ai inséré

Wink

Bon revenons au sujet Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://momimu.skyblog.com/
Rosetta Norrington
Fan DLRP Adventure
avatar

Nombre de messages : 370
Age : 38
Localisation : Dans les bras du Commodore
Date d'inscription : 03/07/2006

MessageSujet: Re: "Mrs Commodore" [POTC, Norrington]   Sam 10 Mar - 1:59

Citation :
C'est pas bien Lord Beckett d'embrasser Rosetta comme ça Evil or Very Mad Sad Mad

Hi hi hi ! "Un jour, vous serez mienne !" Twisted Evil C'est la puissance de la East India Trading Company ! Lord Beckett et son sourire carnassier et dominateur ! Twisted Evil

Les idées me viennent en pensant très fort aux trois zhommes : le Commodore, Lord Beckett et Mr Mercer ! flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesrosesderosetta.aceboard.fr/?login=103736
Rosetta Norrington
Fan DLRP Adventure
avatar

Nombre de messages : 370
Age : 38
Localisation : Dans les bras du Commodore
Date d'inscription : 03/07/2006

MessageSujet: Re: "Mrs Commodore" [POTC, Norrington]   Dim 1 Avr - 18:42

Le 26 mars

C’est le cœur gros que je reprends l’écriture de mon Journal après plusieurs semaines sans pouvoir écrire le plus petit mot. James n’est toujours pas revenu. Cela fait si longtemps maintenant qu’il est parti en me disant qu’il reviendrait vite ! Je suis bouleversée. Il me manque affreusement, mais ce n’est point tout : l’inquiétude me ronge. Je m’efforçais d’être patiente au début, sachant qu’il fallait laisser le temps à son navire de mener à bien sa mission et le temps encore de revenir. J’ai peur, à présent. Il ne m’aurait jamais dit que son retour serait prompt s’il savait qu’il n’en serait rien. Où est-il ? Où est-il allé ? Je prie chaque jour pour son retour, je ne dors presque plus. J’essaie d’apprendre « Bon anniversaire » à Rosy – même si l’anniversaire de mon époux est passé depuis longtemps – mais le cœur est gros et je me mets à pleurer sans parvenir à bien lui apprendre ces mots. La peur que j’ai de Lord Beckett s’ajoute à tout ceci et aux malaises que je continue d’avoir le matin en raison de ma grossesse. Si James était là, le Lord ne se permettrait pas toutes ces choses. Je suis fatiguée, j’arrête d’écrire pour ce soir.


Le 27 mars

Je reprends où j’en étais restée. Lord Beckett m’a invitée à souper plusieurs fois encore, après cette affreuse visite chez moi où il m’a embrassée de force et caressé mon ventre. Par bonheur, Lady Anne était chaque fois présente au contraire du premier souper, mais les regards de son époux me transperçaient encore malgré tout. Je voulais refuser ces invitations, mais Mr Mercer venait toujours me chercher ici pour m’y conduire. Je crois devoir m’estimer heureuse que Lord Beckett ne m’ait plus embrassée de force jusqu’à présent. Une fois aura suffit. Au lendemain de chaque souper, j’ai la hantise de le voir venir chez moi comme l’autre fois. Il me faut beaucoup d’effort pour rester calme, et il le faut à tout prix pour mon bébé qui peut ressentir mes émotions. Je ne veux pas qu’il soit inquiet pour moi. Je m’efforce d’écrire tout cela afin de soulager mes pensées, pour que je puisse être plus calme pendant le jour. Je dois me montrer courageuse pour mon enfant. Pour ce qui est du jour d’aujourd’hui, il n’y a rien à en dire. James n’est toujours pas revenu et je pleure. Pourtant, je veux rester calme. Il le faut.


Le 28 mars

J’ai reçu une lettre de ma chère Samantha ! Je suis aussi heureuse que j’étais malheureuse hier ! Non que James soit rentré, mais avoir reçu cette lettre m’a donnée du baume au cœur car Samantha sait ce qu’est être seule avec un époux en mer. Elle ne comprendrait que trop bien ce que je puis ressentir en ce moment. L’inquiétude, l’attente, toujours l’inquiétude et l’attente. Elle me dit souhaiter que le Commodore ne s’absente pas trop et ajoute qu’il aura encore plus à cœur de rester me sachant enceinte. Hélas, cela ne dépend point de mon époux. Il doit obéir aux ordres. Laissons ce sujet, cela me rend si triste ! Il y a bien d’autres choses à dire, la lettre de Samantha est fort longue, ce qui m’enchante ! Elle me parle du perroquet d’un membre de l’équipage de son époux, mais aussi de Lord Beckett dont la réputation l’intrigue, ayant vu Mr Sparrow se rembrunir en entendant ce nom. Voilà qui conforte bien mes impressions ! Lord Beckett est terrifiant lorsqu’il dévore des yeux et je ne veux plus qu’il m’embrasse. Je ne parlerai point de cela à mon amie, cela lui donnerait beaucoup d’inquiétude pour moi. Mr Sparrow sait que sa femme entretient une correspondance avec moi, voilà la nouvelle la plus étonnante. Il ne le lui a point défendu, j’en suis grandement soulagée car ces lettres sont un grand bonheur pour moi. Je crois que James ne serait pas aussi indulgent s’il découvrait ma correspondance. Il faut veiller à ce qu’il ne la découvre pas, je dois me montrer prudente.


Le 29 mars

Je voulais répondre aujourd’hui à Samantha mais je ne l’ai point fait. J’attends le retour de James. Je ne veux point l’alarmer en lui disant combien je suis malheureuse de le savoir partir pour peu de temps et ne le point revoir encore. Elle a assez du souci que lui procure Mr Sparrow à chacune de ses expéditions. A ce propos, je prie d’ailleurs pour que mon époux ne revienne pas à Port Royal avec Mr Sparrow prisonnier. Ce serait terrible et je ne pourrais rien faire pour ce dernier. Non, pas cela, plus de tristes pensées. Juste une certitude : j’écrirai à Samantha lorsque James sera revenu, ainsi je pourrai lui dire que je suis restée seule plusieurs semaines, que cela m’a rendue malheureuse mais que me voilà à nouveau très bien puisque James est de retour auprès de nous.


Le 30 mars

James est revenu ! Je ne saurais mieux exprimer ma joie que par ces simples mots ! Cela ne peut être décrit tant elle est grande ! James est revenu ! Je m’empresse d’écrire cela dans mon Journal avant de vite retourner auprès de lui !


Le 31 mars

Je ne suis pas encore remise du retour de James ! Que de bonheur, soudain ! Nous avons passé une nuit merveilleuse dans la chambre commune, et beaucoup de temps aussi nichés l’un contre l’autre sans rien dire. Je suis encore toute fébrile, devant ce retour que j’espère depuis plusieurs semaines ! Merci, Seigneur, merci d’avoir permis que mon époux nous revienne sain et sauf !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesrosesderosetta.aceboard.fr/?login=103736
missrnrc
Fan DLRP Adventure
avatar

Nombre de messages : 689
Age : 27
Localisation : in Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: "Mrs Commodore" [POTC, Norrington]   Dim 1 Avr - 20:22

Comme d'habitude tu es la reine des histoires!! J'esper que les autres vont continuer leurs histoires c'est un peu mort ces temps-ci

_________________
rock'n roller coaster en force
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moquetpowaa.skyblog.com/
Rosetta Norrington
Fan DLRP Adventure
avatar

Nombre de messages : 370
Age : 38
Localisation : Dans les bras du Commodore
Date d'inscription : 03/07/2006

MessageSujet: Re: "Mrs Commodore" [POTC, Norrington]   Mer 11 Avr - 13:06

Merci, Miss RNRC ! flower





Avril 1721



Le 1er avril

James est de retour depuis hier ! Je suis si contente ! Ma Rosy aussi, elle a d’ailleurs beaucoup voleté autour de lui ! Je crois que cela lui a fait plaisir, elle devait lui manquer beaucoup ! Par contre, il est très fâché après nous deux, ce soir, mais je vais d’abord raconter un immense bonheur que nous avons partagé. Je suis grosse de près de six mois, maintenant. Cinq ou six mois, environ. Cela fait plusieurs semaines déjà que nous entendons notre bébé, que je le sens remuer en moi, mais avant le départ de mon époux il se manifestait moins souvent que maintenant. James est enchanté ! Il a longuement caressé mon ventre et s’est montré plus ému que jamais à sentir notre bébé. Il remue maintenant avec force et très souvent pour ne pas dire en permanence, il me donne beaucoup de coups de pieds, ce qui m’a surprise la première fois, je ne savais pas que c’était ainsi. James est charmant depuis son retour, sauf depuis qu’il nous a grondées, Rosy et moi. Il est allé dans son bureau et a découvert le tableau que ma petite perruche avait abîmé. Je ne comprends pas comment il s’en ait rendu compte puisque j’avais moi-même arrangé le tableau en peignant par-dessus, aux endroits où il n’y avait plus rien ! Il a exigé de connaître la vérité, je me suis empressée d’avouer. Je n’aurais pas dû lui demander s’il aimait ma façon de peindre, je crois que cela l’a mis en colère encore plus. Ce qui était curieux était de le voir aller de Rosy à moi et de moi à Rosy : il la considère comme un oiseau, mais il lui parlait comme si c’était notre fille ! Il lui a même demandée de s’envoler pour qu’il puisse me parler seul à seule. Bien sûr, il m’a dit qu’il en avait assez de voir Rosy s’introduire dans son bureau puisqu’elle y fait toujours des bêtises. Il a dit aussi qu’il allait écrire dans un petit carnet qu’il me devait une correction puisqu’il ne peut m’en donner en ce moment, dans mon état. « Ne faites pas trop de sottises, ces prochains mois ! » a-t-il prévenu. Il me donnera les coups de canne sur les fesses quand je serai remise de mes couches.


Le 2 avril

J’ai enfin écrit à Samantha ! Cela fait plusieurs jours que j’ai reçu sa lettre, mais je ne m’étais pas encore mise à l’écriture. Le retour de James m’a distraite de ces exercices qui me demandent de l’application. Je puis enfin lui écrire, j’avais dit que je le ferai une fois James revenu pour ne point lui dire combien je suis inquiète et souffre de son absence ! Je l’ai tout de même écrit, mais cela n’a plus le même effet maintenant que l’inquiétude est passée ! J’espère que mon époux n’a pas fait de dégât en mer et que Samantha ne m’apprendra pas que des amis de Mr Sparrow ont eu des ennuis, ce serait embarrassant. Pour ce qui est de Mr Sparrow, James me l’aurait peut-être dit s’il l’avait rencontré puisque je le connais. Nous verrons bien ce que dira Samantha. Il est vrai que James ne s’est pas attardé sur son voyage. Il a raison, ces expéditions ne me regardent en rien et je me suis bien gardée de lui poser des questions. Le savoir de retour me suffit. Il a l’air tout à fait bien, hormis le fait qu’il se montre très froid avec moi depuis hier, depuis qu’il a découvert ce qui a changé sur le tableau de son bureau. Je suis contente de ma lettre, j’espère que Samantha m’apprendra une bonne nouvelle lorsqu’elle répondra !


Le 3 avril

J’ai recommencé d’apprendre des mots à Rosy ! Je ne le faisais plus depuis le départ de James et aussi à cause de la peur que me donnait Lord Beckett. James ne sait pas qu’il m’a invitée à souper, ni qu’il m’a embrassée : le Lord est le patron, il ne faut pas que mon époux lui cherche querelle. Pour ce qui est de « bon anniversaire », Rosy ne sait pas le dire mais c’est que je n’ai pas pu le lui apprendre, je n’ai fait qu’essayer un peu, dans les premiers jours du départ de James. Je n’y ai d’ailleurs plus pensé, est-il trop tard pour lui présenter mes vœux ? Il me faudrait un cadeau, aussi ! Je n’ose pas lui peindre un petit paysage, je crois qu’il n’aime pas que je tienne un pinceau. Laissons cette histoire d’anniversaire, j’y réfléchirai plus tard. Pour ce qui est des mots que j’essaie d’apprendre à Rosy, il s’agit de « jus de pommes » et de « chantilly » parce que ce sont des choses que j’aime beaucoup !


Le 4 avril

James est toujours froid avec moi. Je commence à me demander si le tableau que Rosy a saccagé et que j’ai voulu arrangé n’était pas son préféré – et pourtant ce n’était pas un portrait de Rosy. La pauvre petite a encore eu des reproches ! Lorsque James est rentré du Fort, il m’a vue me promener avec Rosy sur l’épaule et cela lui a beaucoup déplu. Je crois qu’il ne veut pas trop la voir en ce moment. Cela me fait beaucoup de peine car nous étions toutes deux très malheureuses pendant son absence et lui ne montre pas comme il est content de nous revoir. Ou alors il n’est pas content parce qu’il n’a pas eu de cadeau d’anniversaire. Cela ne saurait tarder, j’ai eu une idée ! Je laisse là mon Journal pour le moment. Je dois prendre des forces pour demain car le docteur vient me saigner puisqu’il pense que j’en suis au sixième mois.


Le 5 avril

Je suis épuisée à cause de la saignée. Mon bras me fait mal. Je me suis évanouie tant je déteste cela. Je n’ai pas pu quitter le lit mais j’ai envoyé commander le cadeau de James. J’espère que Mr Turner pourra me faire ce petit plaisir.


Le 6 avril

Je me porte comme un charme, aujourd’hui ! Rosy commence à savoir dire « jus de pomme » et « chantilly » et James est à nouveau gentil ! Il m’a câlinée longuement et a caressé mon ventre tout autant. Il s’émerveille à sentir notre bébé ! Il en regrette que nous dormions désormais chacun dans nos appartements, mais il a peur de trop me serrer ou que je manque d’air dans la chambre commune, il veut que j’ai le plus de confort possible et il est vrai que lorsque je suis dans ma chambre, je dors seule et ai donc de la place. James n’a pas encore entendu Rosy dire les nouveaux mots. J’attends un peu parce qu’il n’avait pas trop envie de la voir, dernièrement. Par contre, puisque je vais bientôt avoir un cadeau pour lui, je vais recommencer à apprendre « bon anniversaire » à ma puce ! Avec ses grands yeux émouvants, je ne vois pas comment James pourrait ne pas être bouleversé lorsqu’elle lui présentera ses vœux !


Le 7 avril

J’ai vu Mr Mercer ! Il était tout nerveux. Il voulait parler un peu avec moi, cela fait longtemps qu’il n’a pas pu le faire puisque les dernières fois il fallait seulement qu’il me raccompagne chez moi après les soupers de Lord Beckett – il faisait nuit et Mr Mercer avait la décence de ne point entrer. Je suis contente de l’avoir vu ! Sa tête de tortue me manquait – j’aime beaucoup les tortues, c’est si mignon ! J’en ai profité pour avoir des nouvelles de Lady Anne que je n’ai pas vu depuis le dernier souper. Il m’a rassurée, elle se porte très bien et lui a justement demandé de m’annoncer sa venue prochaine. Je suis ravie de bientôt la revoir ! Pour ce qui est de Mr Mercer, sa nervosité tient au fait qu’il est très impatient de retrouver sa famille qui doit se trouver en mer, désormais. Le voyage est si long ! Il a d’abord fallu que la lettre de Mr Mercer leur parvienne ! J’espère qu’elle est d’ailleurs bien arrivée et qu’ils sont tous en route ! Il me tarde de faire leur connaissance ! J’espère que Mrs Mercer sera mon amie ! Puis, Mr Mercer est reparti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesrosesderosetta.aceboard.fr/?login=103736
Ludivine_la_fee_clochette
Fan DLRP Adventure
avatar

Nombre de messages : 818
Age : 26
Localisation : A tortuga avec Jacl Sparrow à boire du rhum!!!^^
Date d'inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Re: "Mrs Commodore" [POTC, Norrington]   Jeu 12 Avr - 14:28

Bravo!Bravo!Tu es la meilleure!!!La plus Grande Reine des Histoires de toute la planète!!!!

Je me demande si ce sera un petit garçon ou une petite fille qui va naître!!!!

missrnrc a écrit:
J'esper que les autres vont continuer leurs histoires c'est un peu mort ces temps-ci

C'es vrai pour le moments personnes n'écrit!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://minnielastar.skyblog.com
Rosetta Norrington
Fan DLRP Adventure
avatar

Nombre de messages : 370
Age : 38
Localisation : Dans les bras du Commodore
Date d'inscription : 03/07/2006

MessageSujet: Re: "Mrs Commodore" [POTC, Norrington]   Dim 15 Avr - 15:30

Merci, Ludivine ! cheers



Le 8 avril

Lady Anne m’a rendue visite ! Je suis ravie, cela faisait quelques temps que je n’avais vu mon amie ! Cela faisait d’autant plus longtemps que les dernières fois étaient lors des soupers de Lord Beckett où nous ne pouvions converser comme nous le voulions puisqu’il fallait toujours lui prêter attention. Cette fois, Lady Anne est venue me voir chez moi comme avant, d’ailleurs accompagnée de Mr Mercer. Il se rend toujours aux cuisines lorsque nous sommes toutes les deux, ce qui nous permet de converser tranquillement. Elle s’est enquis de ma santé et s’est extasiée devant mon ventre rond. Il est vraiment bien rond, maintenant. Elle m’a demandée en rougissant si elle pouvait le toucher, ce qui m’a fait très plaisir. Lady Anne a senti gigoter mon bébé ! Nous nous sommes extasiées toutes deux et nous nous sommes amusées à déplacer nos mains en fonction de ses mouvements. Je lui ai demandée des nouvelles de son fils ; le petit Cutler se porte à merveille. Nous n’avons pas parlé des soupers de Lord Beckett. Nous n’avons d’ailleurs pas parlé de lui du tout.


Le 9 avril

Le cadeau que j’ai commandé tout spécialement pour l’anniversaire de mon époux est arrivé ! Il est arrivé avec Mr Turner qui avait curieusement le visage contracté comme s’il avait envie de rire et se forcer à ne point rire. Comme s’il voulait se moquer de moi. Je l’ai reçu mais pas dans mon boudoir, cela se serait su ; dans le grand salon. Il a ouvert un coffret et m’a montrée ce que j’avais commandé pour James : des boutons gravés d’une tête de perruche ! Qu’est-ce que c’est joli ! J’ai été ébloui par le travail de Mr Turner qui a fait mieux qu’un orfèvre et à moindre coût ! Ce qui est curieux, c’est que plus je m’extasiais et plus Mr Turner faisait des grimaces comme pour ne pas éclater de rire. Je ne comprends pas. James, lui, n’a pas ri lorsque je lui ai offert son cadeau ! Il a fait quelques grimaces aussi, mais c’était sans doute pour mieux voir les détails qu’il y a sur les boutons. Il a d’abord été charmé de recevoir un présent, puis il a dit « Mais qu’est-ce que c’est que ça ? » Il a dû être terriblement ému de recevoir des boutons à l’effigie de notre petite Rosy ! Il est resté quelques secondes sans rien dire, puis il m’a remerciée. Il s’est tout de suite retiré dans ses appartements, sans doute pour les faire coudre sur l’un de ses habits ! J’ai hâte de le voir les porter. Vraiment, Mr Turner est un artiste, je ne pensais pas qu’il pourrait si bien graver Rosy sans qu’il y ait eu une séance de pose !


Le 10 avril

James ne portait pas ses nouveaux boutons, sans doute n’a-t-il pas eu à cœur de les faire coudre pendant la nuit. J’ai continué à apprendre des mots importants à Rosy : « jus de pomme » et « chantilly ». j’ai dû renoncer à « bon anniversaire », elle doit être trop petite pour un mot si long, ce sera pour l’année prochaine. Pourtant, cela aurait été très joli de l‘entendre dire « Bon anniversaire, Daddy ! » en même temps que James découvrait ses boutons à tête de perruche ! Hi hi hi, des perruches partout ! Rosy est si mignonne ! Il faut que j’écrive quelque part que j’ai fait ce cadeau à James pour ne pas oublier d’en parler à Samantha dans ma prochaine lettre ! Cela peut lui donner des idées pour Mr Sparrow. Peut-être pas avec une perruche, pour ne pas tout copier, mais pourquoi pas des boutons à tête de singe ? Hooza ! Je suis contente de moi !


Le 11 avril

James est à nouveau fâché après moi, il m’a crié après avec sa voix grave, sévèrement et autoritairement virile. Il a appris de Lord Beckett que celui-ci m’avait invitée à souper plusieurs fois en son absence « de peur que Lady Rosetta ne s’ennuie ». James me reproche de le lui avoir caché, de ne point le lui avoir dit à son retour. Fort heureusement, le Lord ne s’est pas vanté du baiser et ne semble pas avoir dit que le premier souper ne fut donné que pour lui et moi, sans Lady Anne. James appelle cela ma deuxième sottise après l’affaire du tableau et il l’a écrit dans son carnet pour se souvenir de me donner une correction quand je serai remise de mes couches. Il m’a montrée son carnet, il a écrit sur la couverture « Relevé des sottises de Rosetta ». Il m’a dit que ce serait « un renversement suivi d’une fessée brutale » par sottise mais que, s’il y en avait trop, il se pourrait qu’il les regroupe. Ensuite, il emporté son carnet puis il est revenu vers moi et m’a longuement embrassée. Je suis sûre que le Lord lui a dit m’avoir eu à souper avec un petit air faussement innocent pour faire semblant ensuite d’en avoir trop dit. J’espère qu’il ne renverra pas mon époux en mer au moment de la naissance, j’ai besoin de James soit auprès de moi.


Le 12 avril

J’ai reçu la visite du gentil Mr Turner ! Il est venu voir si le cadeau a plu à James et il en a profité pour jouer les concierges en me demandant si le Commodore allait les faire coudre sur son uniforme ou bien sur un vêtement qu’il ne porte qu’à la maison, quand il n’est qu’avec moi. J’ai été bien embarrassée car je ne sais pas du tout ce que James va en faire. Pour le moment, il me dit que les boutons sont si beaux qu’il n’ose pas s’en servir de peur d’en perdre un s’il y avait une bataille. Il les a rangés dans sa chambre et préfère les regarder tous les soirs avant de se coucher. J’ai confié tout cela à Mr Turner qui est si gentil qu’on pourrait lui dire n’importe quoi sans avoir de regrets, il ne le répéterait à personne. Cela m’a donnée une merveilleuse idée ! Si James aime tant que cela contempler les boutons le soir, c’est qu’il aimerait avoir un portrait de Rosy ! Un vrai portrait, pas seulement une miniature gravée sur des boutons ! Mr Turner m’a d’ailleurs dit que j’avais là une idée de génie et qu’il fallait faire venir un peintre pour ma petite Rosy ! Mr Turner me donne de bons conseils, je lui ferai cadeau d’une bouteille de jus de pommes que je fais venir d’Angleterre et peut-être aussi d’un gâteau.


Le 13 avril

C’est Helena Turner que j’ai vu aujourd’hui ! Elle est venue aux nouvelles à son tour, pour savoir si le cadeau avait plu à James. Elle n’est pas restée longtemps, cependant. Elle est vite repartie. Je n’ai pas parlé à James de l’idée du peintre parce que je veux lui faire la surprise ! Un jour, il entrera dans son bureau et découvrira un grand portrait de Rosy accroché au mur ! Ce sera un merveilleux cadeau pour lui ! J’aurais pu y songer pour son anniversaire, mais je suis tout de même très contente des boutons ! Mr Turner m’a promis de m’envoyer un peinte ! Je pourrais bien sûr utiliser le peintre du Gouverneur, mais il pourrait raconter à Son Excellence, à Lord Beckett, à mon époux qu’il fait un portrait de Rosy alors que je veux que ce soit une surprise. Il ne pourrait peut-être pas s’empêcher de parler. Le peintre de Mr Turner sera certainement beaucoup plus discret. J’espère que ma Rosy sera sage pendant les séances de pose : si elle sautille sur son perchoir, le peintre va avoir du mal à saisir son regard si expressif et on ne verra qu’une masse de plumes sur le tableau.


Le 14 avril

Hooza ! Mon époux m’a donnée la permission d’organiser un goûter pour Rosy ! Bien entendu, sous condition que je parvienne à trouver des petites perruches bien élevées à inviter, mais je suis si contente ! C’est pour la récompenser d’avoir mordu un voleur ! Nous avons eu de la visite, en effet, la nuit dernière. Un vrai voleur ! Cela devait être terrifiant ! Mon époux m’a tout raconté ce matin ! Il a entendu du bruit, il s’est levé et a trouvé un homme masqué qui fouillait dans la commode où il range ses effets personnels ! Il l’a poursuivi. Le voleur est entré dans mon boudoir. Il a allumé une bougie et a vu ma petite Rosy sur son perchoir ! Elle ne dormait pas, elle sautillait en faisant de petits bruits curieux ! James a vu le voleur se précipiter sur la fenêtre – mon boudoir donne sur une terrasse mais je ne savais pas que cela se savait. Lorsqu’il a ouvert la fenêtre, il a heurté le perchoir de Rosy alors ma petite puce l’a mordu ! James s’est jeté sur le voleur et il est maintenant en prison. James est très content de Rosy ! Par contre, il est très contrarié qu’on ait essayé de voler dans le tiroir où il range ses effets personnels.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesrosesderosetta.aceboard.fr/?login=103736
Ludivine_la_fee_clochette
Fan DLRP Adventure
avatar

Nombre de messages : 818
Age : 26
Localisation : A tortuga avec Jacl Sparrow à boire du rhum!!!^^
Date d'inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Re: "Mrs Commodore" [POTC, Norrington]   Dim 15 Avr - 15:55

C'est toujours aussi génial!!!Bravo Bravo Bravo!!!
C'est le premier journal intime que j'adore lire!!!Il faut dire qu'avec un écrivain comme toi ,tu nous plonge tellement dans ton récit qu'on ne sait plus s'arrêter de le lire!!!
Encore Bravo
J'éspére qu'il y aura vite une petite suite!!!!^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://minnielastar.skyblog.com
Rosetta Norrington
Fan DLRP Adventure
avatar

Nombre de messages : 370
Age : 38
Localisation : Dans les bras du Commodore
Date d'inscription : 03/07/2006

MessageSujet: Re: "Mrs Commodore" [POTC, Norrington]   Mer 25 Avr - 1:24

Merci beaucoup, Ludivine ! sunny



Le 15 avril

Mon bébé a été très agité, aujourd’hui. Il n’a eu de cesse de me frapper de ses petits pieds si bien que j’ai eu grand peine à me reposer. Je dors toujours habituellement en début d’après-midi d’autant que je suis enceinte et que notre climat n’est pas le même que celui de Londres. J’ai pour habitude de me retirer dans mon boudoir et de m’allonger sur un petit lit d’appoint. Je l’ai fait, mais mon bébé a si bien gigoté qu’il m’en aurait presque donné le mal de mer tant je me suis sentie couchée sur un bateau ! Je crois qu’il voulait jouer car il ne cessait pas lorsque je posais ma main à l’endroit où je sentais ses petits pieds. Il continuait au contraire à un autre endroit, pour que je suive son mouvement. Je l’ai répété à James qui en a déduit que nous avions là un fils vigoureux. Il espère très fort la venue d’un fils, d’un héritier. J’espère ne pas le décevoir, mais je sais que James sera aussi très content et très heureux si notre premier enfant est une petite fille. Il m’a déjà dit que nous la prénommerions Rosetta – hi hi hi, nous avons Rosy, aussi ! Notre premier fils, quant à lui, se prénommera James. Il lui faudra un autre prénom pour le distinguer de mon époux qui est James Edward. Qu’il me tarde de tenir mon bébé dans mes bras ! Il est si merveilleux de le sentir en moi mais je voudrais le voir ! Il faut que je commence à parler de lui à ma petite Rosy ! Que je lui apprenne à dire « bébé » et aussi « le beau bébé » ! Pour ce qui est de « jus de pommes » et de « chantilly », elle commence à bien savoir les dire, surtout pour « jus de pommes » qui est beaucoup plus facile. Je m’aperçois maintenant que ces mots seront très utiles puisque James m’a permis de donner un goûter pour elle !


Le 16 avril

J’ai dit que je voulais faire peindre un beau portrait de ma Rosy pour faire une surprise à mon époux. Mr Turner a été mis dans la confidence après l’affaire des boutons à tête de perruche, c’est pourquoi j’attendais avec impatience le peintre qu’il avait promis de m’envoyer. Je ne veux pas qu’il soit connu, pour ne pas éveiller l’attention : cela doit rester une surprise. J’avais pensé à Mr Turner parce qu’il connaît du monde chez les gens qui travaillent de leurs mains et je pensais qu’il n’y avait pas seulement des artisans mais des artistes aussi : après tout, lui-même s’est montré artiste pour graver des têtes de perruche sur des boutons ! Quelle ne fut point ma déception en découvrant le peintre ! C’était assurément un peintre pour les murs ! Il m’a demandée ce qu’il fallait peindre et, lorsque je lui ai présenté Rosy, j’ai cru qu’il allait la teindre d’une autre couleur ! Je lui ai demandé de partir, après lui avoir dit qu’il y avait une petite erreur. J’espère qu’il n’en a pas été contrarié. Je ferai venir demain Mr Turner pour avoir des explications. J’espère que nos gens ne diront rien, il ne faut pas que James ait connaissance de cette visite bizarre : je serais obligée de lui parler de la surprise que je veux lui faire, ce qui fait que cela n’en serait plus une.


Le 17 avril

Les surprises continuent ! Après que Rosy ait mordu un voleur, que James m’ait autorisée à donner un goûter pour elle et que le peintre envoyé par Mr Turner se révèle être un peintre d’architecte, voici que Mr Turner lui-même revient me voir avec quelque chose de troublant sur sa personne ! Je l’ai fait venir pour lui parler du peintre, c’est pourquoi je l’ai reçu, mais je ne m’attendais pas à lui trouver un pansement au doigt ! J’ai beau me dire que cela doit être normal dans sa profession, qu’il s’est peut-être donné un coup de marteau, je ne puis m’empêcher de penser à ce voleur que ma Rosy a mordu au doigt d’après ce que James m’a dit. C’est absurde, sans doute. D’ailleurs je n’ai pas demandé à Mr Turner comment il s’était blessé. J’aurais dû, peut-être. Je ne sais. Pourtant, cela n’aurait servi à rien : il n’aurait jamais avoué être venu cambrioler la chambre de mon époux, il aurait inventé quelque fable et je ne sais pas reconnaître quelqu’un lorsqu’il est troublé et cache quelque chose. Je serais surtout passée pour une personne effroyablement curieuse, ce qui m’aurait beaucoup gênée. Comment dire « Mr Turner, pourquoi avez-vous un pansement au doigt ? » Il aurait peut-être fallu que Rosy soit au salon avec nous. Peut-être en le voyant ma petite puce se serait-elle agitée, aurait-elle battu des ailes en poussant des cris inamicaux. Pour ce qui est du peintre, Mr Turner s’est excusé, il m’a dit ne pas avoir compris ce que je désirais, il n’a entendu que le mot « peintre ». Cela ne fait rien. Il n’empêche, lorsque je dis un mot à Rosy elle comprend tout de suite. Enfin il y a quand même une preuve que Mr Turner n’est pas le voleur : James l’a arrêté et l’a mis en prison ! Si c’était Mr Turner, il n’aurait pas pu venir me voir aujourd’hui ! Hooza, je suis contente de mon raisonnement ! Je m’aperçois à mesure que j’écris que ce que je disais au début était idiot !


Le 18 avril

C’est extraordinaire ! Mr Turner est peut-être mon voleur ! Enfin le voleur que James a surpris dans sa chambre et que Rosy a mordu ! Je n’en suis pas sûre, mais cela pourrait être ! Je vois que j’ai sans doute un sixième sens ! Je disais hier que c’était peut-être Mr Turner avant d’en conclure que c’était impossible puisque le voleur était en prison et Mr Turner à l’extérieur. En réalité, mes soupçons peuvent toujours être fondés ! James a reconnu ne pas avoir arrêté le voleur. Il m’a dit cela lorsque j’ai voulu savoir ce que ce malfaiteur voulait nous voler. James était très embarrassé mais honnête. Il aurait pu refuser de parler de ce voleur ou bien inventer quelque chose d’autant que je ne suis pas supposée connaître de malfaiteurs, mais il a dit la vérité : le voleur lui a échappé et il m’a dit qu’il l’avait eu pour que je ne m’inquiète pas de savoir un malfaiteur dans les parages.

J’en dirai plus demain ; je suis épuisée, ce soir. Mon bébé m’a donnée de très forts coups de pieds tout le jour et je n’ai pas pu dormir du tout depuis que je me suis réveillée ce matin.


Le 19 avril

Je me sens mieux aujourd’hui. James a donc reconnu que le voleur qui s’était introduit chez nous avait pu s’enfuir. Pauvre James, cela ne doit pas être facile de reconnaître cela, d’autant qu’il m’avait dit l’avoir attrapé et conduit en prison. J’aurais aimé pouvoir lui dire que Mr Turner avait un pansement au doigt, mais je ne l’ai pu parce que James ne doit pas savoir que je l’ai reçu en son absence. Je n’ai d’ailleurs pas la preuve que cette blessure soit une morsure de Rosy. Cela ne fait rien. Ce qui m’inquiète, c’est l’idée que quelqu’un se soit introduit chez nous. Pourquoi donc fouiller les affaires personnelles de James ? Si cela avait été son bureau, cela aurait pu s’expliquer bien que j’imagine les choses les plus importantes en sûreté à Fort Charles. Or, le voleur s’est intéressé à la chambre de James ! Je crois que je ne comprendrai jamais les raisonnements des voleurs !

Je me suis occupée aujourd’hui de trouver des perruches pour le goûter que mon mari veut bien que je donne pour Rosy ! C’est bien difficile de lui trouver des amies ! Il doit s’agir de petites perruches bien élevées ! J’ai fait porter des billets aux dames de ma connaissance pour savoir s’il y a à Port Royal des petites perruches comme ma Rosy. Il me semble que s’il y en avait je le saurais, mais sait-on jamais ! Peut-être Mr Gillette pourra-t-il m’aider lui aussi : c’est à lui que je dois Rosy !


Le 20 avril

Je n’ai pas de nouvelles des petites perruches de Port Royal ! Je désespère de trouver des amies pour Rosy ! Comment organiser un goûter, dès lors ? Cela me rend triste. J’étais si contente lorsque James m’a donnée sa permission ! Ne pourra-t-on rien faire ? Heureusement, je me suis gardée de parler du goûter à Rosy pour lui ménager la surprise. J’ai bien fait, ainsi elle ne sera pas déçue si le goûter n’a pas lieu puisqu’elle ne le saura pas. Cela me rend triste à moi parce que j’imaginais déjà ses grands yeux émouvants tous contents en voyant les beaux gâteaux et les autres petites perruches venues jouer avec elle. Je vais me coucher et en rêver, en espérant que nous puissions organiser ce goûter dans quelques jours.


Le 21 avril

J’ai grand appétit ! C’est ainsi depuis que les nausées matinales sont finies, depuis que je suis grosse de cinq mois. Le docteur Firth me l’a dit, il est normal que je dévore tous les plats que l’on présente devant moi. Me voici devenue gourmande, mais c’est que nous sommes deux à manger, en vérité. James m’a longuement câlinée, hier soir ! Il m’a fait venir dans la chambre commune alors que nous faisions chambre à part depuis que ma grossesse l’empêche de se montrer intime avec moi. Nous nous sommes glissés sous les draps en riant et James m’a couverte de baisers. Il aime beaucoup caresser mon ventre rebondi. Le bébé a senti que son père était là, qu’il n’y avait pas seulement mes mains. Il se déplace en même temps, il joue avec nous ! Je suis bouleversée à chaque mouvement de mon bébé ! Je suis sûre que Rosy aimerait poser sa petite aile sur mon ventre ! Comment n’y ai-je pas pensé plus tôt ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesrosesderosetta.aceboard.fr/?login=103736
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Mrs Commodore" [POTC, Norrington]   

Revenir en haut Aller en bas
 
"Mrs Commodore" [POTC, Norrington]
Revenir en haut 
Page 3 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Quotidien "EL KHABAR" d'aujourd'hui
» Le triangle de Karpman dit "triangle dramatique"
» Présentation du livre "Semois sauvage" 24/9 à 19h + expo Beluxphoto à Florenville
» Coiffure "épi" pour cheveux raides
» kassel - "Résolu"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DLRP Adventure :: FAN FICTIONS :: Histoires autour des attractions...-
Sauter vers: